Lève-toi et marche (Gundam Wing, yaoi/slash, fr)

Lève-toi et marche (Gundam Wing, yaoi/slash, fr)


Fiction centrée sur : Duo Maxwell, 2+1+2, 3+4+3 principalement. Aussi 5+S, 2xH, Solo+2 et OC divers.

Titre : Lève-toi et marche.

Auteur : Asuka (Asuka Kureru) et Kineko.
Genre(s) : Horreur / Surnaturel, humour, gore, pseudo-UA, vampirisme, nécromancie, POV Duo, OOC.
Rating : M.
État : Achevé (23 chapitres, environs 129 000 mots).
Connaissance du fandom : Conseillée.
Spoiler : Épisode zéro de Duo.

Résumé(des auteurs) : Comme si sa vie n’était pas déjà assez compliquée, le passé de Duo revient à la charge… Le passé… Et des gens qu’il croyait morts… Qui le sont encore d’ailleurs…

Avis :

Cette fic est l’un des piliers fondateurs du fandom Gundam Wing francophone.

Vous l’aurez compris, elle ne date pas d’hier.

Cependant, je l’ai relue récemment, soit dix ans après l’avoir découverte, et elle a réussi à me faire rire et angoisser de nouveau, ce qui signifie qu’elle traverse vaillamment les années et je me sens le devoir de la faire découvrir aux jeunes générations parce qu’après tout, les vieilles marmites, elles ont fait de très bonnes soupes. Bref.

Ce qu’on y trouve, c’est avant tout de l’humour, que certains pourront qualifier de débile, certes, mais qui fait bien rire quand même. Des situations absurdes, loufoques ou parfois extrêmement sérieuses qui sont prises avec un petit trait d’humour qui fait passer la pilule du glauque.

Oui, parce qu’il y a une bonne dose de glauque aussi. On revient sur l’enfance de Duo et, comme chacun le sait, elle a pas été franchement toute rose, et les auteurs sont repassés dessus pour en rajouter une couche.

Il y a aussi du gore bien gore. Comme dans « les morts reviennent ». D’où le « pseudo UA » qui se balade dans les genres. Si la fic part effectivement de la série et de son univers, on ne tarde pas à plonger dans le fantastique avec l’arrivée des premiers morts-vivants. Pourtant, c’est même pas plus déroutant que ça tant ça cadre bien avec ce que les auteurs ont fait de l’univers.

Bien entendu, on retrouve également pas mal de ce qu’on appellerait de nos jours des clichés mais qui à l’époque n’en étaient pas tant que ça. Surtout que lesdits clichés se font bien gentiment démonter parce que voyez-vous, ils ont une explication parfaitement logique, si si, il suffit de connaître la vérité.

L’écriture est efficace et fluide, les relations entre les personnages bien construites et les émotions bien présentes. On ne rigole pas tout le temps, quand même. On se promène au grès de l’esprit hyperactif de Duo et on partage tout avec joie, digressions incluses.

À la relecture, je me suis rendue compte que la fic n’est pas exempte de fautes dont certaines récurrentes (il fut un temps ou le « t’il » était à la mode, allez comprendre pourquoi), ce qui pourrait agacer à la longue les plus pointilleux d’entre vous, aussi je me dois de vous le signaler.

Certains signes de ponctuation, comme les guillemets et les points de suspension, ainsi que les caractères spéciaux comme les « œ » ont de toute évidence été mangés par ff.net. Si comme moi, ça finit par vous agacer profondément, la fic est hébergée sur d’autres archives comme par exemple sur le site de Kineko : Lève toi et marche (le lien pointe sur le prologue). Le site ayant été créé à la grande époque du 800×600, je vous conseille un bon coup de zoom pour la sauvegarde de vos yeux.

Dans l’ensemble, une très bonne fic qui vous fera passer un très bon moment sans vous prendre la tête, à (re)découvrir et à consommer sans modération.

Publicités

3 réflexions sur “Lève-toi et marche (Gundam Wing, yaoi/slash, fr)

  1. L’une des fics fondatrices du fandom, le mot n’est pas trop fort. A sans doute quelque peu difficilement vieilli compte tenu de son âge, du contexte de son écriture et de l’expérience de ses auteurs (à l’époque, toutes les fics contenaient du japonais de fangirls et ça ne gênait personne…) mais reste suffisamment unique pour mériter qu’on s’y accroche et passe outre ses défauts. Je garde un souvenir particulièrement réjoui de toute la première partie, lorsque les morts reviennent hanter Duo (littéralement) ; déjà à l’époque, la seconde partie m’avait moins plu mais c’était là davantage histoire de goût qu’autre chose.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s