But Love Is Blind And Lovers Cannot See (Junjou Romantica, Yaoi/Slash, Ang)

But Love Is Blind And Lovers Cannot See (Junjou Romantica, Yaoi/Slash, Ang)


Couple: Akihito x Hiroki –  Nowaki x Hiroki.

But Love Is Blind And Lovers Cannot See

Langue: Anglais.
Auteur: .
Genre(s) : Romance.
Rating : 16 +.
État : One-shot.
Connaissance du fandom : Conseillée.

Résumé : What if Akihiko’s and Hiroki’s one-night stand had instead turned into an ongoing, obsessive affair – with Nowaki trying to get into the picture? »Just close your eyes and pretend. »

Avis : L’auteur ici utilise pleinement le principe du « et si » que l’on peut rencontrer en fanfic. Et si, Hiroki et Akihito n’avaient pas couché qu’une seule fois ensemble…

Ce qui est intéressant dans cette histoire, c’est que l’auteur utilise ce « et si » tout en restant le plus proche possible de la trame d’origine et cela tout le long de son one-shot. Le départ va commencer par un petit rappel succinct sur la relation entre Hiroki et Akihito, leur rencontre, leur enfance.  Le fait que le texte soit rédigé à la première personne bien qu’un peu surprenant au départ, permet que ce rappel passe très bien puisque l’auteur nous propose la vision et le ressenti d’Hiroki . Faisant cela, elle va combler les années sur lesquelles nous avons peu d’informations, lorsque Akihito quitte ses parents, rentre à l’université et ce qu’Hiroki devient pendant tout ce temps, comment il vit cet amour à sens unique. Et c’est d’ailleurs un point que j’ai aimé puisqu’au final dans le manga une grosse partie de leur histoire reste dans l’ombre. L’auteur va donc nous faire avancer jusqu’à cette fameuse proposition, nous expliquant, de façon plausible, comment ils en arrivent là et les conséquences que cela engendre, tout y ajoutant son petit grain de sel avec ce « et si ils avaient couché ensemble par la suite».

Le texte est riche en émotions, sans nous faire tomber dans le too-much, les personnages parfaitement respectés, et cela comprend également Nowaki qui va faire son apparition exactement comme dans le manga.
Je l’ai déjà dit, mais le fait qu’on suive la trame d’origine est un des autres points forts de cette fiction, car c’est plaisant de voir les événements arriver, mais avec le changement dû à ce « et si ». C’est aussi plus réaliste que dans le manga, car Hiroki et Akihito vont au bout de cette relation totalement biaisée par ce « prétend que je suis un autre ». Et si l’auteur, de part le point de vu employé, nous raconte surtout la souffrance de Hiroki, on peut voir à travers son ressenti celle de Akihito.

L’ensemble du texte est de qualité (si on omet ces satanés italiques) et je n’ai donc pas de remarques particulières à faire à ce sujet, on avance sans problème, les mots coulent avec fluidité. Et pour les amateurs de happy end comme moi,  on finit même sur une note amusante et romantique (n’oublions pas le fandom dans lequel on se trouve hein !!).

En conclusion : un texte à découvrir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s