[WebComic] Transfusions (original, slash, ang)

[WebComic] Transfusions (original, slash, ang)


Titre : Transfusions
Auteur : Anni Keränen alias Nieidanine ur deviantart (elle fait entre autres des fanarts de Sandman), mais aussi sur son sketchblog LJ
Statut : 1 chapitre, 162 pages pour l’instant, (update le dimanche) (Admin : 396 pages, 9 chapitres à ce jour)
Langue : anglais (pas trop compliqué dans l’ensemble, mais j’ai eu du mal pour les premières pages)
Genres : fantastique, tranche de vie (estudiantine XD), romance slash
Warning/Rating : je dirait R pour l’instant, parce que vampire, donc sang. L’auteure signalera les pages NSFW.
De quoi ça cause ? : Comme dirait le résumé de l’auteure « Boy meets a vampire. », et qu’est-ce qui arrive quand ils apprennent à se connaître.

Images choisies :
97070ed9evoHK
Avis, par Andersandrew :
Alors, l’histoire peut sembler super banale, mais ce qui la rend originale, justement, c’est qu’elle est plutôt ancrée dans le réel ! Pour l’instant, le seul élément « fantastique » du comics, c’est le vampire. Mais déjà, ce n’est pas un vieux vampire, il n’est pas trop « anachronique », il n’a pas des fringues bizarres, il ne se transforme pas en chauve-souris, et on ignore s’il y en aura d’autres…(mais personnellement, je le trouve adorable, avec sa coupe au bol XD)

Le personnage principal, c’est plutôt Dylan.
dylan
Dylan est un gentil garçon un peu geek qui fait de la photo, mais pas une caricature (il y a plusieurs sortes de geek, et lui il est du genre modéré) : il a des amis de fac, mais il ne sort pas beaucoup. Il aime passer du temps sur l’ordi, mais on ne le voit pas vraiment jouer ou lurker. Il n’est pas très doué pour les relations sociales, mais il n’est pas mal luné pour autant. Il est timide, sans pour autant rougir toutes les secondes (bien que dans les premières pages, il rougisse pas mal en fait). Bref, j’aime bien le personnage, il s’équilibre bien, il est attachant, il ressemble vraiment à une personne normale à laquelle on peut s’identifier (ou pas XD).
Capturetransf
(non, sérieusement, vous ne trouvez pas que cette nuque dégagée, ses cheveux fins…la coupe au bol, c’est bien, non ? XD)
Dylan, donc, tombe sur un vampire, et ils finissent par conclure un accord : Dylan se charge de faire des « transfusions », ou plus explicitement, donner son sang au vampire, en échange de quoi il se nourrit exclusivement sur lui (sans tuer personne), et seulement une fois par semaine (oh, et il lui accorde la vie sauve aussi. Très généreux).
Alors le sujet peut sembler sombre, mais les perso sont très spontanés, ils se disputent parfois, et le dessin accentue l’humour de situation avec du style un peu chibi dans certaines cases. On sent l’influence manga dans les expressions des visages souvent.
chibi
(la coupe au bol c’est trop mignon. Regardez comment ça rebique sur l’arrière de son crâne !! XD)

A propos du style du dessin, vous l’aurez peut-être remarqué, la BD est en noir et blanc (et gris) avec des touches de rouge qui donne une signature graphique qui interpelle. En rouge, il y a les cheveux de certains personnages clefs (comme le vampire que l’on voit sur les images), le sang, mais aussi des détails ordinaires, comme une canette de coca, ou les phares arrière d’une voiture. La présence du rouge se fond dans le quotidien, tout comme le surnaturel.

Mais ce qui, à mon sens, est le plus intéressant dans ce webcomic, c’est que l’histoire prend son temps pour se mettre en place. Comme le dit l’auteur, elle ne cherchait pas à faire du « yaoi », mais une histoire d’amour. Du coup, on voit Dylan dans sa vie ordinaire, et comment le vampire s’y intègre tout doucement, comment, par la force des choses, ils construisent une relation d’amitié, un peu forcée par les circonstances. Malgré son entourage, Dylan semble quelqu’un de seul, et évidemment, le vampire aussi. Ils se complètent bien, ils ont des caractères différents (le vampire est…un ancien délinquant, apparemment), mais avec des aspects touchants, presque candides tant c’est naïf.
Il y a aussi quelques mystères à éclaircir, car les origines de Dylan sont quelques peu floues, et son sang est spécial (non non, ne fuyez pas, je vous promets que le vampire n’est pas un végétarien qui a peur de ne pas pouvoir se retenir de lui sauter dessus !)

Autre point amusant : l’action se déroule en Finlande, là où vit l’auteure. Du coup, j’ai bien aimé l’épisode du sauna, qui peut paraître assez exotique. En dehors de ça, je n’ai rien noté de particulièrement « finlandais », mais bon, j’espère bien en trouver d’autres plus tard ^^

Points faibles :

Alors, pour commencer, l’histoire est lente, très lente. Il n’y a pas beaucoup d’action, et si des sentiments doivent naître, ils le feront progressivement. Ici, pas de coup de foudre à la Julia Roberts, pas de déclarations d’amour enflammées à la Twilight (ça y est, j’ai réussi à le placer XD). Pas de sexe non plus, donc il va falloir patienter un peu. Même les séances de « succion de sang » ne sont pas particulièrement sexy, mais c’est le but : essayer de rester proche du réel.
Pas non plus d’effets spéciaux à la Matrix, de pouvoirs magiques tirés de Charmed, ou même de flash-back dans le passé lointain. Le fantastique n’est qu’une excuse pour mettre en avant une situation inhabituelle pour le personnage principal; mais finalement, le fantastique n’a pas un rôle si important que ça, pour l’instant.
Sinon, au niveau du style graphique, c’est très simple, pas spécialement élaboré, les décors sont très sobres, ça peut déranger, ainsi que les grands yeux de certains personnages…
Fiche issue de : Webco-mix.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s