Un été chez les Weasley : journal intime D’HG (Harry Potter, hét, fr)

Un été chez les Weasley : journal intime D’HG (Harry Potter, hét, fr)


Personnages principaux : Hermione, et toute la fraterie Weasley
Pairings : Hermione/Bill, Harry/Ginny

Titre : Un été chez les Weasley : journal intime D’HG

Auteur : Siglyra
Type :  Saga en cours (6 chapitres). Note Admin : en avril 2016, 8 chapitres, en hiatus (probablement abandonnée).
Nombre de mots : 16 121
Genre : Humour, PWP
Rating : NC-17

Résumé : L’été chez les Weasley est une véritable torture. Comprenez: moi, Hermione Granger, vient de découvrir dans sa dix-neuvième année qu’elle a une libido et que, malheureusement, elle passe deux mois dans une maison remplie de garçons…


Pourquoi il faut absolument lire cette fic ? Par Fjudy :

L’auteure, avec beaucoup de talent et un style impeccable, sait nous faire rire, et signe une fic PWP drôle et agréable à lire. Elle a su rendre tous les frères Weasley très très sexy, elle a même réussit l’exploit de rendre ce pauvre Percy attirant. Comme c’est un journal intime toute l’histoire est racontée à la première personne, et on se surprend à fantasmer avec Hermione sur Bill, Charlie et les autres, seul Ron ne semble pas avoir les faveurs de Siglyra. Harry et Ginny forment un couple teste tout assez hilarant.

Alors bien sur Hermione est OOC, ainsi que la plupart des autres persos, ( comment faire autrement avec une fic de ce genre ) mais il gardent tout même leurs caractéristiques premières, à commencer par leur physique et leur métier.
Il y a pourtant un pont négatif, la fic n’a pas été mise à jour depuis plusieurs mois, mais je ne désespère pas de voir une suite et les six premiers chapitres valent vraiment un coup d’oeil.

Un petit extrait  R :

Les couloirs sont un endroit dangereux du Terrier, cet été. Tout d’abord, parce que la lumière estivale est filtrée par des persiennes, ce qui rend l’ambiance feutrée, ombrée, propice aux activités inavouables dans le son étouffé des grillons. Les couloirs sont étroits. Et vu le nombre de personnes qui habitent dans cette maison, le risque de croiser quelqu’un est grand. Quand je croise Bill, il a son sourire en coin, se mets de côté et presse sa main entre mes omoplates pour me faire passer. Un peu plus longtemps que nécessaire. Des fois il pose ses deux mains sur mes épaules, et les enlève en une caresse furtive sur mes bras.

Il fait tellement chaud que tout le monde est devenu moite en quelque secondes. Je ne m’en plaint pas, car quand je croise Percy son T-shirt le colle et il a les joues empourprées, ce qui rend son regard brûlant. Il me me touche pas, mais c’est tout comme.

Charlie a carrément des gouttes de sueur qui lui coulent vers ce fameux tatouage, et comme il est imposant, le croiser implique de frotter mes seins à ses côtes, car vous voyez, je suis plutôt petite. Quand je m’éloigne, je l’entend relâcher se respiration. C’est plutôt flatteur. Je passe devant la chambre de Ginny et entend des grincement de matelas. Bon Dieu, ces deux là ne connaissent donc pas le silencio ?

Fiche issue de : Accio Fics.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s