Cycle de la Déesse (Saint Seiya, gen + yuri, fr)

Cycle de la Déesse (Saint Seiya, gen + yuri, fr)


Personnages: les femmes de Saint Seiya, et notamment Athéna (Saori), Athéna (Sasha), Marine, Shaina

Titre: Cycle de la déesse EDIT : Lien mort. Si quelqu’un sait où retrouver cette fiction, merci de nous en informer.

Fandom: Saint Seiya
Auteur: LilyLight
Connaissance du fandom: un minimum est requis, au moins les bases
Genre: introspectif, philosophique
Rating: de Gen à 16+
Statut: 10 (courts) chapitres – Terminé

Résumé (selon l’auteur): Où il est question d’Athéna, des femmes du sanctuaire, de réincarnation et de destin, du sens de la lutte et du rapport à soi. D’amour, aussi, sous bien des formes. Du masque, enfin, de ce qu’il implique et des raisons qui l’ont forgé.

Avis: Difficile de choisir parmi tous les écrits de LiLyLight celui qui mérite une recommandation, puisque tous devraient en faire l’objet. En l’occurrence, celui-ci présente l’avantage de parler de la Femme dans Saint Seiya au travers des femmes présentes dans le canon, ces femmes trop souvent dénigrées voire méprisées par le fandom.

L’auteur les confronte ici à la guerre, celle qui est menée en son nom et celle qu’elle mène – Athéna – celle auxquelles elles participent et celles qu’elles subissent – les femmes chevaliers. Celle aussi qui arrache à chacune d’entre elles un ami ou un amour, celle qui laisse des blessures béantes au corps et à l’âme, celle, enfin, qui rapproche les coeurs.

Pour chacun de ces thèmes, LilyLight a usé de sa plume exceptionnelle pour les décortiquer, les exposer et offrir au lecteur sa vision nuancée des luttes certes nécessaires mais qui ne laissent jamais personne indemne. Elle offre également une vision très pertinente d’Athéna et de celles en qui elle s’incarne, de ses pensées et de ses convictions, de ses joies mais aussi de ses douleurs. L’auteur redonne à ce personne toutes ses lettres de noblesse et lui confère une substance qui laisse songeur.

Par ailleurs, elle nous parle également de l’amour sous toutes ses formes, et trouver ici, notamment, une interprétation de l’amour entre deux femmes – Marine et Shaina – dans ce fandom est un plaisir rare que l’on savoure d’autant plus.

Sur la forme, le style et les mots tutoient la perfection et la lecture est un délice en ce qu’elle permet de découvrir ce que la langue française peut produire de plus beau mais aussi et surtout d’éprouver des émotions. Et c’est bien tout ce qu’on demande.

Une très belle lecture donc, et de nouveaux points de vue sur des personnages que tout le monde croit connaître.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s