Just to See You Again (Teen wolf ; Slash ; Ang)

Just to See You Again (Teen wolf ; Slash ; Ang)


Couple / fiction centrée sur : Stiles Stilinski / Derek Hale

Just to See You Again

Auteur : MellytheHun
Genre(s) : plus ou moins épistolaire, lettres d’amour, anonymat, fluff, angst, humour, montagnes russes émotionnelles, les personnages prennent le temps de se connaître et nous aussi, université!fic, all human!fic
Rating : MA (peut-être la plus belle scène d’amour que j’ai jamais lue ?)
État : achevée (9 chapitres, env. 15.000 mots)
Connaissance du fandom : Inutile
Particularité : assurez-vous d’être au calme, d’avoir du temps pour vous pendant et après la lecture, et un paquet de mouchoirs à proximité

Résumé :

A sterek college!AU where writing student Stiles specializes in love letters, runs a blog about it and can be commissioned to write love letters on behalf of lovers who are at a loss for words.

He makes some cash, he’s good at what he does (especially when he gets to be a little more explicit in his letters), it pays for his textbooks and that’s all he’s really looking for and life is fine. That is, until someone anonymously commissions him to write a love letter to mathematics student, Derek Hale.

Avis : Une part de moi se désole à l’idée que rien de ce que je vais essayer de vous dire sur cette fic ne sera à la hauteur de celle-ci. Mais si cela ne suffit pas à vous convaincre, essayons malgré tout.

Les fics épistolaires sont souvent plaisantes sur le principe et rarement réussies jusqu’au bout dans l’exécution. Celle-ci est parfaite, sans doute en partie parce qu’elle n’essaie pas être épistolaire d’un bout à l’autre. Et pourtant le côté lettre est l’élément central de l’histoire, à bien des niveaux et jusqu’à la dernière ligne.

Cette fic est un concentré d’émotions. (Notez le pluriel.) Et je ne dis pas ça parce que cette fic m’a fait pleurer. Je ne dis pas ça parce qu’après l’avoir lue j’ai été incapable de passer à la suivante comme je le fais d’ordinaire, d’une part pour savourer l’intensité et la diversité de toutes ces émotions qui s’agitaient en moi, d’autre part parce que j’étais juste incapable de faire quoique ce soit d’autre que d’être sous le choc de ce que je venais de lire et ressentir. Je ne dis pas ça parce que plusieurs semaines après j’y pense encore, je sens à nouveau la gorge qui se comprime. Je ne dis pas ça parce que la pensée de la relire fait presque peur à présent que je sais à quel point ce que j’ai ressenti était intense et durable.

Je dis ça parce qu’il est pour moi aujourd’hui encore incompréhensible que autant ait pu être exprimé en moins de 15.000 mots. Si je compare avec des fics de cette longueur que j’ai lues (ou écrites !) ou avec des fics qui font le double, le quadruple et qui ne lui arrive pas à la cheville, ça reste absolument incompréhensible. Il y a sans doute, en plus de tout le reste, une leçon d’écriture à tirer ici, comme quoi chaque mot compte et aucun ne doit être superflu.

Je pourrais continuer, je suppose, mais pourquoi risquer de vous spolier la moindre chose quand de toute façon, comme je le disais au début de cette fiche, rien de ce que je pourrais dire sur cette fic ne sera à la hauteur de celle-ci ?

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

Une réflexion sur “Just to See You Again (Teen wolf ; Slash ; Ang)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s