Untamed (Teen wolf / Harry Potter ; Slash ; Ang)

Untamed (Teen wolf / Harry Potter ; Slash ; Ang)


Couple / fiction centrée sur : Stiles Stilinski / Derek Hale

Untamed

Auteur : Rosepetal42 (présente aussi sur Tumblr, l’auteur ne publiant pas toutes ses fics sur AO3 et inversement)
Genre(s) : cross-over (les personnages de TW dans l’univers d’Harry Potter), fluff, pur get together
Rating : PG-13
État : one-shot (env. 28.000 mots)
Connaissance du fandom : inutile pour TW, conseillée pour HP

Résumé : Of course, the transfer kid gets mentioned because transfers are rare, but the news isn’t that exciting. In fact, according to Laura, no one even seems to know his first name. The only thing anyone has really figured out about him is that he’s American. And that’s not exactly hard because he obviously has an accent.

The only thing Derek really knows is that, despite other reports, he seems quiet enough, prefers to work alone, and has the most amazing shade of amber eyes that Derek has ever seen.

Not that he’s looking.

Obviously.

OR: A Harry Potter AU where Stiles is a Slytherin transfer student and Derek is the grumpy Gryffindor who falls in love with him.

There are also potions, elves, and falcons involved. Oh, and illegal use of magic. Obviously.

Avis : des cross-overs entre TW et HP, j’ai essayé d’en lire un certain nombre (deux fandoms où les loups-garous – et la magie – sont canons devraient facilement pouvoir se croiser ou fusionner !) et pourtant, c’est à ce jour le seul que j’ai non seulement fini mais surtout aimé. (Que dis-je, j’ai adoré ! 28 kmots n’étaient pas assez !) C’est peut-être dû à mon appréciation du fandom (et de l’œuvre d’origine…) d’HP (qui à la base n’est pas… enthousiaste on va dire, malgré un nombre non négligeable de rec à mon actif) mais l’une de mes plus grandes frustrations avec les romans, films et fanfics est la gestion des sorciers nés de moldus. Et là… cette fic est comme la réponse à mes prières ;)

Stiles est Américain et arrive à Poudlard en cours de scolarité car sa magie, incontrôlable, a été estimée trop dangereuse et il doit donc apprendre à la maîtriser. (On pourrait argumenter que les USA doivent bien avoir des écoles de magie mais rien dans le canon ne nous le dit donc… pourquoi pas ?) Mais Stiles n’oublie pas (comme par magie !) qu’il a jusqu’à présent vécu comme un moldu (auteur, merci !) et on a donc droit à une caractérisation vraiment sympa à coup de « écrire avec une plume sur un parchemin ? mais vous n’avez jamais entendu parler des stylo bic ?? » ou de « mais où sont les vrais cours qui font que je pourrais faire quelque chose de ma vie ensuite ? » ou encore de « arthimancy ? ah, vous voulez dire la géométrie ! ». Entre autres.

L’auteur tacle aussi au passage la discrimination dont les Serpentards sont victimes juste parce qu’ils sont dans cette maison (une autre de mes frustration avec le canon) et au final, parvient à vraiment bien respecter l’univers d’HP, dans ses trouvailles comme dans ses défauts (les autres personnages secondaires, tels que les professeurs, sont ceux d’HP).

Mais surtout, oh, le fluff ! Derek et Stiles sont sérieusement absolument adorables ! Non, vraiment, 28 kmots, ce n’était pas assez.

On pourrait reprocher (à raison) à Stiles d’être Gary Stu sur les bords, vu la façon dont il utilise (voire révolutionne) la magie mais… d’une part, le postulat de départ (Stiles n’utilise pas sa baguette) est plausible puisque, même si ce n’est pas clairement dit dans le texte, les très jeunes sorciers font de la magie sans baguette dans le canon. C’est lorsqu’ils arrivent à Poudlard à 10-11 ans et qu’ils ont leur première baguette, apprennent à s’en servir qu’ils perdent la capacité à faire de la magie sans. Stiles, lui, est resté sans baguette jusqu’à 16 ans. Et ensuite et surtout… ça n’a aucune importance parce que tout ce qui se passe dans la fic n’est vraiment là que pour servir la romance. Il ne s’agit pas ici d’une fic épique avec des combats de magie dans tous les sens contre des méchants surpuissants où il aurait pu être agaçant de voir Stiles mettre tout le monde à genoux d’un claquement de doigts. Non, là, il s’agit d’un pur et simple get together et Derek et Stiles ? ils sont a-do-rables ! Que Stiles claque des doigts tant qu’il le veut, franchement, cette petite facilité scénaristique n’est pas dérangeante et même quelque part participe à ce petit côté unique et totalement réussi de cette fanfiction.

Et à présent, me voici condamnée à continuer de tester tous les cross-overs que je trouverai sur ces deux univers dans le mince espoir de retomber un jour sur une fic qui me plaise autant que celle-là…

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

6 réflexions sur “Untamed (Teen wolf / Harry Potter ; Slash ; Ang)

  1. Je ne lis quasiment pas de fanfics HP et je n’avais jamais osé tenté le crossover TW/HP, mais je me suis laissée tenter par ta rec’. Et je ne regrette pas ! (ou bien, je ne suis plus du tout objective avec ce couple…).
    Alors, oui, je plussoie ton avis sur l’approche des Serpentards, sur le fait que Derek et Stiles sont adorables et que c’est bien trop court ^^.
    Merci pour la rec’ :)

    J'aime

    1. Malgré mes rec sur HP, je reste une non-fan de cet univers ; du coup, je t’invite à jeter un coup d’oeil à mes fiches dessus, tu y trouveras peut-être quelques fics « OVNI » qui te plairont ;)

      (J’en veux quand même un peu à cette fic parce que je pensais avoir tiré un trait sur les fusions / cross-overs entre ces deux fandoms et maintenant je vais vraiment me sentir obligée de les tenter à chaque fois, voire carrément de les traquer ^^; Ah la la, il suffit parfois d’une seule fic, hein…)

      J'aime

      1. Je regarderai, alors ^^ (mais bon, je suis en train de plonger dans un nouveau fandom…).

        Et oui, des fois, il suffit d’une fic pour se rendre compte de ce qu’il nous manquait XD. Je viens de lire un UA sterek où ils entretiennent une relation épistolaire que j’ai beaucoup aimée, sauf la fin : la rencontre physique et l’épilogue font trop super haapy end et ça m’a un peu gâché le reste mais, maintenant j’ai envie de retrouver ce trope !

        J'aime

        1. J’aime bien le style épistolaire mais il faut avouer que les auteurs ont souvent beaucoup de mal à négocier leur fin, avec « la rencontre ». Je pense que ça fonctionnerait mieux si les personnages se connaissaient déjà / étaient déjà ensemble dès le départ ou ne se rencontraient pas du tout mais un get together épistolaire, ça ne fonctionne pas vraiment.

          Mais hé ! j’ai une fic épistolaire HP pour toi rec’ée ici, c’est « Thirsty five (ou Twenty five ?) owls » !

          J'aime

          1. Ah merci, je vais regarder ça. Non, je ne suis pas forcément AO3 : je suis quelques auteurs sur Tumblr ou des blogs de recs et je vais voir quand quelque chose me tente^^.
            (WP ne m’envoie plus de mail, faut que je me penche sur la question…)

            J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s