[Fanfilm] A Light in the Darkness (Star Wars, gén, ang)

[Fanfilm] A Light in the Darkness (Star Wars, gén, ang)


Titre : A Light in the Darkness.

Type : fanfilm.
Fandom : Star Wars.
Rating : PG.
Langue : Anglais.
Genre : Drame, Action.

Résumé : Un enfant voit avec horreur le Jedi qu’il admirait être assassiné par l’Empire. Vingt ans après cet évènement, il monte une petite bande de rebelles qui commence à faire du bruit, en faisant croire à l’Empire qu’un Jedi rend la justice dans l’ombre…

Pourquoi vous devez absolument voir ce fanfilm ?

Beaucoup de fanfilms sur StarWars existent. Beaucoup. Et le site « Star Wars Universe » en recense énormément. La plupart mettent en scène des Jedis, avec de savants combats au sabre-laser, souvent dans des forêt bien mystérieuses, ce qui permet à de petites équipes de trois clampins fans de la saga de se mettre en scène en tant que Jedi et Sith, juste avec une petite caméra et deux peignoirs.

Ici, rien de tel : le récit est définitivement urbain, le Jedi (très classe) n’affrontera pas un Sith, il n’est qu’un souvenir d’une noblesse passé, un symbole de ralliement. Le scénario parle de la vraie Rébellion, la Résistance qui passe aux actes, vite vue et pourchassée tels des terroristes. Le propos est donc bien plus intéressant qu’un simple affrontement, classique dans les fanfilms.

Et si on a évidement une production très amateur, elle se démarque largement des autres : de véritables scènes de petites foules, des rues peuplées de figurants en costumes, un ou deux extra-terrestres avec un vrai maquillage professionnel, des décors qui donnent une vraie solidité à l’histoire, des effets spéciaux visibles mais pas trop dégueux. On voit immédiatement qu’un gros effort a été fait pour donner corps à cet univers, même si évidement, on n’a pas droit à des paysages de la cité ou de la planète ou se déroule l’action. Mais le bar qui sert de repaire au rebelles, les rues, et même le poste de commandement impérial n’ont pas d’aspect trop carton-pâte, on voit tout de suite que c’est un film d’une certaine ambition.

L’histoire est le point fort de ce projet : on a droit à une réflexion sur la révolte, une atmosphère d’espionnage à la manière des films sur la Résistance… Les acteurs sont assez sympathiques, mais c’est surtout le maître Jedi qui retient l’attention, bien qu’il n’apparaisse que brièvement.

Un mot sur le gros point noir des films amateurs, qui indique tout de suite le niveau de qualité : l’image et SURTOUT le son (le grand problème des films amateurs) sont ici très bons, avec même quelques effets numériques (bien que limités).

Si vous ne devez voir qu’un seul fanfilm sur Starwars, c’est celui-là.

Fiche issue de : Rec Rec Rec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s