Sans titre (Original ; Gen ; Ang)

Sans titre (Original ; Gen ; Ang)


Sans titre
(« Ugly Mary »)

Auteur : Of geography
Genre(s) : conte de fées à l’ancienne, fic Tumblr
Rating : PG-13
État : one-shot

Résumé : this is what you learn, when you are young and you don’t look how they want you to:

1. the baker closes at four. if you are hungry, he will feed you, out of pity.
2. witches are everywhere. witches understand. witches will hold your hand, and run their thumbs along your lifeline. witches will say, take this, and press a bag into your palm. take this, it will help you.
3. beautiful women look at you once, and then never again. they fear you. they fear what you remind them, which is that natural beauty is unearned and hard-won beauty is unnatural. beauty is arbitrary, but beauty means everything. you are here, you are alive, you are ugly: they do not know what this means.
4. beautiful men will look at you, and look, and look. they will try to understand. they will say cruel things first, because that is how men are taught to treat ugly things. then they will taper into benign amusement. eventually they will forget you are a person at all, and they will say anything. they will say their darkest secrets and not realize you can hear them.
mary learns. mary listens. mary understands. mary is not as bitter as her name.

Avis : Ceci est une fic Tumblr (c’est presque un genre en soi), ce qui signifit dans ce cas précis qu’il n’y a aucune majuscule à aucun début de phrase ni aucun nom propre. Faites avec.

C’est un conte de fées, ambiance médiévale avec des rois, des reines belles comme le jour, des serviteurs, des sorcières et un peu de magie. C’est un conte de fées à l’ancienne, un vrai, qui renvoie directement à notre monde et notre quotidien, un conte avec des leçons de morales planquées quelque part, qui ne se termine pas bien pour tous les personnages et mieux pour ceux qui parviennent à duper les autres, tirer leur épingle du jeu. C’est l’histoire d’une revanche sur la vie et sur les autres. C’est, enfin, une fable emplie de cruauté à tous les niveaux et qui donne un petit frisson dans le dos.

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s