The many faces of the moon (Sherlock BBC, gén, fr)

The many faces of the moon (Sherlock BBC, gén, fr)


Titre : The many faces of the moon

Auteur : Agasthiya

Fandom : Sherlock BBC

Statut : fiction longue, en cours

Rating : tout public à 13+

Genre : amitié, mystère

Résumé : au cours d’un voyage scolaire dans une étrange ville en plein carnaval, deux jeunes garçons se retrouvent presque malgré eux engagés dans la quête d’un masque antique. Une quête qui s’avérera bien plus dangereuse que prévu, et dans laquelle s’éveilleront des liens insoupçonnés. « Je ne suis pas sûr de savoir ce qu’est l’amitié, mais je veux bien le découvrir. Avec toi. »

Et si John et Sherlock se rencontraient et menaient leur première enquête alors qu’ils n’étaient que des enfants ? Voilà une idée qui me plaisait, et que je n’avais jamais vue dans le fandom jusque là. Cette fanfiction titille invariablement la curiosité du lecteur, qui n’est pas déçu. Dès le départ, on constate une certaine maîtrise de la description de la part de l’auteure : elle réussit à nous immerger rapidement dans l’atmosphère colorée et excessive de Hurlstone, qui se charge très vite d’angoisse et de mystère.

Je ne me suis jamais ennuyée : le récit est rythmé, et Agasthiya réussit le pari d’intégrer l’histoire de Majora’s Mask dans un univers qui se veut plutôt réaliste. A partir de l’intrigue de cet opus de The Legend of Zelda, elle réussit à créer un véritable folklore, autour duquel se tisse l’enquête, et qui crée une ambiance assez surréaliste et jouissive… accentuée par toute la thématique autour du masque : le carnaval, les habitants qui ne paraissent pas toujours être ce qu’ils prétendent… Agasthiya réussit à ménager le suspens, tenant vraiment le lecteur en haleine : je trépignais d’impatience avant la sortie des chapitres, tant je voulais savoir la suite ! De plus, si l’enquête menée par des enfants n’est pas une nouveauté dans l’univers de la fiction, d’autant plus que, comme c’est le cas ici, elles prennent souvent des allures de chasse au trésor, elles ont tendance à rester assez simplistes, ce qui n’est pas le cas dans ce récit : l’auteure met un point d’honneur à complexifier son intrigue.

Si l’action est toujours au rendez-vous, l’auteure ne lésine pas sur la psychologie de ses personnages : toute l’histoire est construite sur les souvenirs de John, qui, après le voyage, est condamné à être séparé de Sherlock et à écrire ses sentiments sur un cahier, ce qui n’est pas sans rappeler le blog de notre docteur préféré, conseillé par sa psychologue. La douleur de l’enfant est respectée et on ne tombe pas dans le pathos indigeste : de même, l’amitié naissante entre John et Sherlock, qui devient vite fusionnelle, est vraiment touchante.

Agasthiya n’hésite pas à s’attarder sur des moments de tendresse, mais aussi sur leurs questionnements respectifs : si j’ai retrouvé certaines caractéristiques des adultes qu’ils deviendront, comme l’arrogance de Holmes ou la tolérance de son compère, ils restent des enfants, avec des réactions propres à leur âge, même si, évidemment, notre petit génie est bien plus avancé. Les personnages secondaires sont développés et vraiment mis en valeur : ils sont détestables, intrigants ou touchants, mais ne laissent pas indifférent, ce qui est vraiment rafraîchissant, dans la mesure où beaucoup de fictions privilégient les deux personnages principaux au détriment des autres, pourtant essentiels.

Le tout est servi avec un style agréable, au vocabulaire soigné et varié, une syntaxe et une grammaire maîtrisées. Que demande le peuple ? Davantage. Cette fiction ne contient que douze chapitres, et fait partie de celles qu’on voudrait voir durer davantage.

Une petite perle du fandom, que je vous encourage à découvrir ! :)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s