Belle époque (Downtown abbey x L’aigle de la 9e légion ; Gen / Slash ; Ang)

Belle époque (Downtown abbey x L’aigle de la 9e légion ; Gen / Slash ; Ang)


Couple / fiction centrée sur : Violet Crawley (et Marcus Flavius Aquila / Esca Mac Cunoval)

Belle époque

Auteur : Songbird
Genre(s) : sarcasme et manigances de vieille dame, haute et basse société, société anglaise du début du XXe siècle
Rating : PG
État : one-shot, env. 10.000 mots
Connaissance du fandom : Downtown abbey : Conseillée sans être indispensable si on aime l’époque ; L’aigle… : Totalement inutile
Spoliers : Downtown abbey : jusqu’à une bonne partie (la totalité ?) de la saison 3
Particularité : cross-over entre Downtown abbey et L’aigle de la 9e légion, où Violet (la comtesse douairière) est la grand-tante d’Esca MacCunoval et Marcus le remplaçant de Branson en tant que chauffeur de Downtown abbey.

Résumé : The new chauffeur is a most curious creature, Violet thinks, as he hands her out the motor-car with a quiet ‘m’lady.’ A stoic sort, she notes with approval, and in the privacy of her own mind she is quite inclined to admit him a rather handsome sort to boot.

Avis : J’ai découvert cette fic lors de mon exploration du fandom L’aigle de la 9e légion, je vous la recommande pour le fandom Downtown abbey :D En effet, si la fic s’intéresse pas mal à la mise en couple, respectueuse des convenances et mignonnement fluffy, entre Esca et Marcus (et je dois reconnaître qu’ils s’insèrent admirablement dans l’univers de Downtown abbey !), tout son intérêt réside dans la narratrice, Violet Crawley.

Remarquablement In character, Violet est un régal à lire, avec son snobisme éclairé et son regard à la fois taquin et modernement vieux jeu. J’ai eu un grand sourire aux lèvres durant toute ma lecture, qui a passé bien trop vite à mon goût ! Si comme moi vous aimez ce personnage, ne boudez pas votre plaisir (même si vous ne connaissez pas L’aigle de la 9e légion ; l’ensemble du cast de Downtown abbey est bien présent dans cette fic pour vous satisfaire ! Et si vous ne connaissez que L’aigle et pas Downtown, ma foi… laissez-vous tenter quand même !)

Extrait :

[Esca] asks after her health when he writes, after Downton and all her inhabitants, and regales her with stories of the first years fainting like swooning girls during their dissection practicals. He asks after Aquila on occasion, asks how his leg fares, mentions that he writes to Aquila now and then; Violet is only a little surprised to read this. She had rather thought their friendship, forged in the fires of their war-stained memories and pains, may have faded with the turning of summer. She surprises herself to find she is glad it has not.

She sees Aquila, sometimes, running errands for the family in the village. He smiles when he sees her, nods and bids her a good day, but there is something about his countenance that troubles her: grim-faced, favouring his good leg more than he ought.

She pays Dr. Clarkson a visit, and Dr. Clarkson pays Aquila a visit, and not so long after Aquila is sent off down to London to be operated upon by a surgeon specialising in the treatment of festering shrapnel wounds.

A day after Aquila’s departure, Violet happens to remember Esca had mentioned in his last letter that he was to visit London for a research seminar, so she sends him a note alerting him to Aquila’s hospital stay: perhaps he’d like to pay a visit to the hospital on an afternoon, she suggests. After all, there’s nothing so heartening for a patient than the visit of a familiar face to the ward.

Violet is well aware that there is a certain lady of her acquaintance who would accuse her, most hypocritically she finds, of being a busy-body, but not a few weeks later, as Aquila returns to Downton, walking much more easily and smiling far more freely, Violet congratulates herself on a job well done and gloats just the once — and very subtly, at that.

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Fic également recommandée ici : Epic rec (en anglais)

Publicités

Une réflexion sur “Belle époque (Downtown abbey x L’aigle de la 9e légion ; Gen / Slash ; Ang)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s