Not for sale (L’aigle de la 9e légion ; Slash ; Ang)

Not for sale (L’aigle de la 9e légion ; Slash ; Ang)


Couple / fiction centrée sur : Marcus Flavius Aquila/Esca Mac Cunoval

Not for sale

Auteur : ForzaDelDestino
Genre(s) : à mi-chemin entre le PWP et l’étude de personnage
Rating : M
État : one-shot (env. 5.000 mots)
Connaissance du fandom : Inutile à Conseillée
Spoliers : le film et le roman
Particularité :
1) basé plutôt sur le film avec la mention de quelques personnages que l’on ne retrouvent que dans le roman (sans aucun incidence sur la compréhension du texte)
2) possède une séquelle, Good hunting, avec les mêmes qualités (peut-être un poil plus cliché cependant)

Résumé : Sometimes all it takes is one small incident to make one realize what one wants. After the events of « The Eagle, » Esca is Marcus’ armor-bearer, no longer his slave, but the former cohort centurion ponders the nature of their bond, and realizes that his feelings have grown rather more complex than they once were.

Avis : Il n’y a pas beaucoup de scénario dans cette fic et pourtant il ne s’agit pas à mes yeux d’un PWP de base : la scène de sexe, tout d’abord, reste peu descriptive ; d’autre part, l’auteur a attaché un soin particulier au respect des différences culturelles (et de l’ignorance qu’un peuple avait de celles de ses voisins), des coutumes de l’Antiquité (notamment ce qu’un maître pouvait attendre en terme de « faveurs » sexuelles de la part de son esclave et l’opinion de Marcus lui-même à ce sujet d’une part, et plus spécifiquement envers Esca d’autre part) et à la caractérisation des personnages, apportant à son texte ce petit « quelque chose en plus ». Les personnages sont particulièrement justes, jusque dans la façon dont ils en viennent, finalement, à partager la même couche. Quel bonheur de retrouver Marcus et Esca tels qu’ils sont, des hommes et des guerriers et non pas des parodies d’eux-mêmes, rougissant et à demi-effarouchés ! Même le cliché du fandom de l’Oncle Aquila qui voit tout voire qui joue les entremetteurs est traité ici avec discrétion et subtilité. Le style employé par l’auteur dans sa narration est maîtrisé et adulte et c’est vraiment très plaisant à lire.

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s