Nowhere (Dragon Ball Z ; Het ; Ang)

Nowhere (Dragon Ball Z ; Het ; Ang)


Couple / fiction centrée sur : Bulma / Vegeta, Mirai Trunks (Trunks-du-futur)

Nowhere

Auteur : Ti_ana / Adli
Genre(s) : conversations mère/fils et prise de décision
Rating : PG-13 avec deux scènes suggestives
État : complet (env. 5000 mots)
Connaissance du fandom : Conseillée à Indispensable
Spoliers : fin de la période Cell

Résumé : After the defeat of Cell, and being brought back to life, Trunks heads back to Capsule Corporation to spend his final day in the « past. » He has a heart to heart talk with his young mother, which causes Bulma to reflect on her own relationship with Vegeta. Will Vegeta return? What’s next for the proud Saiyan Prince?

Avis :Le plus difficile dans ce fandom — et particulièrement avec le couple Vegeta/Bulma —, c’est de trouver une fic où les personnages restent In Character. C’est le cas de celle-ci où l’on n’a pas d’exacerbation à outrance de la « romance » entre Vegeta et Bulma mais quelque chose de bien plus proche du manga et une hypothèse plausible de comment cette mise en couple (bien après la « mise en sexe ») a pu se passer. Il est pour moi évident que, si Vegeta doit placer Bulma dans une catégorie un peu à part du reste des terriens, il ne commence véritablement à éprouver de l’affection pour elle au fil des ans qu’après (et peut-être même parce que) en avoir éprouvé pour leur fils.

Dans la première partie, nous assistons à une conversation à cœur ouvert entre Bulma et Mirai Trunks juste après la défaite de Cell. Trunks correspond parfaitement au personnage de survivant d’un monde apocalyptique qui se soucie malgré tout du futur qu’il a aidé à construire alors qu’il n’y vivra pas lui-même (par contraste avec l’autre Trunks qui grandira dans ce monde-là) et il est très agréable de le voir décrit de façon aussi juste. Bulma n’est pas en reste, entre son rôle de mère face à un fils qu’elle aime comme sien mais qu’elle n’a pas (encore) élevé et son rôle de femme ne sachant pas ce que pense le père de son fils sur leur relation (ni s’ils en ont seulement une).

Dans la deuxième partie, qui m’a peut-être moins touchée mais qui reste crédible, la conversation se déroule le soir-même entre Bulma et Vegeta, où cette dernière avance des arguments pour convaincre celui-ci de rester quand lui-même ne sait pas comment demander à Bulma de le laisser rester.

Bref, c’est court et c’est bien fait (peut-être est-ce bien fait parce que c’est court ?) et c’est assez rare pour mériter d’être signalé.

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

Une réflexion sur “Nowhere (Dragon Ball Z ; Het ; Ang)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s