Cendres (Originale, gén, fr)

Cendres (Originale, gén, fr)


Cendres

Fandom: Fics originales/Nouvelles.
Auteur : Moe.
Rating : 18+.
Genres : Action-aventures/One-shot.
Note : Une chose importante à savoir est que l’auteur a eu des contraintes imposées par un concours, notamment pour le choix du protagoniste, et un sujet assez difficile à traiter.

Résumé : Quand Anthony se réveilla après de longs mois, les médecins n’en crurent pas leurs yeux.Quand il la quitta après trois ans de vie commune, Justine se persuada qu’il déraillait.Quand il annonça qu’il quittait le groupe, ses amis oublièrent son existence.Quand il affirma qu’il arrêtait la musique, son manager fit un AVC et faillit passer l’arme à gauche.Quand il prévint sa mère qu’il partait, elle ne lui adressa qu’un soupir méprisant.Anthony, quant à lui, ne savait plus où il en était et désespérait d’un jour retrouver son don pour le chant. Étouffé par son entourage et par son univers luxueux, il prend la folle décision de partir sur les traces de ses ancêtres, pour se retrouver et tenter de se sortir de l’enfer qu’est devenue sa vie. Il s’engage alors pour un long voyage initiatique.

Avis de : DarkJewel  Je suis très heureuse de ne pas m’être arrêtée aux quelques défauts de cette histoire, qui en réalité ne sont rien, quand on découvre le sens profond de cette nouvelle et toute sa beauté.Cette fiction est une ode au voyage, au rêve et à la liberté.

On sent la fascination de l’auteur pour ce beau pays de légende qu’est le Pérou, et les descriptions sont particulièrement belles et soignées. On est incontestablement plongé au cœur de la forêt amazonienne, puis dans le quotidien de ce petit village situé dans la vallée du Macchu Picchu. On tombe littéralement amoureux de l’endroit, que l’on visualise particulièrement bien; rien n’est omis, ni les animaux de la forêt, ni les plantes odorantes et multicolores, ni enfin, les habitants, leurs modes de vie et leurs traditions. C’est comme se retrouver devant un documentaire filmé par des reporters hardis, tant la plume de l’auteur est riche en couleurs et en formes, pour nous retranscrire ce monde sauvage et encore bien méconnu par la civilisation occidentale.

De plus, le personnage principal, jeune homme perdu et rebelle, est en vérité très attachant et l’on se réjouit avec lui de l’émerveillement qu’il éprouve en découvrant ce qui est une part de lui-même, la culture de ses grands-parents. Il y a également dans ce récit, une part surprenante de spiritisme, de mystère et de magie, apportée par la chute de la nouvelle, qui est pour ainsi dire inattendue, du moins de mon point de vue, car en la relisant une seconde fois, j’ai réalisé qu’il ne pouvait y avoir d’autre fin. Le personnage vit un réel accomplissement, son voyage l’aura mené loin, très loin, pour lui faire trouver la paix et la sérénité à laquelle il aspirait. Cependant, j’ai failli passer à coté de ce joli os pour plusieurs raisons. La première étant que le résumé n’était pas accrocheur. Certes, le : « Quand… » « Quand… » « Quand… » du résumé, est voulu, avec un effet de parallélisme, mais cela m’a paru un peu lourd et dur. Dans le premier et second paragraphes, je trouve  malheureusement des phrases avec des répétitions, un peu trop à mon goût.

Autre petit point négatif, le manque de réalisme de cette nouvelle. Le protagoniste arrive au Pérou, comme ça, bille en tête, les mains dans les poches, se balade dans la forêt amazonienne, et sympathise tranquillement avec les autochtones d’un petit village, alors que d’ordinaire, ils sont réputés – à forte raison – plutôt méfiants. Enfin, il y a quelques fautes d’accord. De plus, beaucoup d’évènements nous sont simplement résumés, tandis que d’autres nous sont relatés plus en profondeur, faisant intervenir quelques dialogues, bien que la majorité des interactions entre les personnages soit retranscrite en discours indirect… ce qui m’a un peu frustrée, car il y avait largement de quoi prolonger selon moi, de manière à mettre encore davantage de magie dans le texte. Cela dit, je ne peux pas dire que le texte en manque, bien au contraire. Cette quête spirituelle est dans l’ensemble rondement menée et nous transporte dans un univers magique, sauvage et coloré.En bref, cette nouvelle, malgré quelques légers défauts, est un véritable bijou. N’hésitez plus et laissez la magie de « Cendres » opérer pour vous offrir un magnifique moment d’évasion sur la terre des Incas.

Fiche issue du : Grimoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s