Heart in hand (Originale/RPF sport ; Slash ; Ang)

Heart in hand (Originale/RPF sport ; Slash ; Ang)


Heart in hand

Auteur : Salifiable
Genre(s) : contemporain, hockey sur glace, rivalité sportive, scandale médiatique, sexe avec consentement douteux suite à un pari, sexe entre amis, angst, amour à sens unique (ou pas), coming out, get together
Rating : M
État : complet (18 chapitres, env. 130.000 mots) ; l’auteur s’est trompée sur AO3, il n’y a pas de 19e chapitre non publié, le 18e est bien le dernier
Particularité : je vais y revenir plus longuement mais cette fic est une RPF et plus précisément RPS déguisée ; pour ceux qui ne connaissent pas les sigles, cela signifie respectivement « Real Person Fic » et « Real Person Slash » soit une fic (slash) dont les protagonistes sont des personnes réelles et non inventées vivant des aventures, elles, complètement fantasmées.

Résumé : Darryl had realized very early on that for better or worse, he would be linked to Aleksey Kuznetsov for the rest of his life. But he never expected anything like this.

Avis : Comme je le disais plus haut, cette fic est en réalité un RPS mettant en scène de vrais joueurs de hockey (et probablement leurs vraies familles mais je ne suis pas allée creuser), version que vous pouvez lire ici si vous le souhaitez et si vous êtes membre d’AO3. Si je sais que le genre RPS peut plaire à certain(e)s, personnellement je ne le trouve pas du tout bon enfant mais franchement malsain mais je ne m’étendrai pas davantage à ce sujet ici.

C’est donc avec beaucoup d’hésitations que j’ai entamée ma lecture. Si je me suis lancée, c’est parce que j’adore les fics de paris, j’aime bien les fics avec des sportifs (surtout professionnels) et je n’y connais absolument rien en hockey sur glace ; je me suis dit que j’arriverais peut-être à la lire comme une originale puisqu’après tout, je ne risquais pas de faire la différence, que le personnage s’appelle Darryl plutôt que Sydney ou qu’Alexander se cache sous le nom d’Aleksey. (Oh, et peut-être un peu aussi parce que j’ai un gros faible pour les prénoms russes…)Passés les premiers chapitres, j’ai effectivement pu oublier que les personnages n’en étaient en fait pas même si mon malaise revenait de temps à autres sans crier gare.

Quelques conséquences du fait qu’il s’agit d’une fic RPS sont que, comme le dit l’auteur sur son blog, elle n’a fait que remplacer les noms (d’ailleurs, deux ou trois fois elle a oublié pour des personnages secondaires et soudain Vince redevient Mario… mais le contexte permet qu’on ne s’y perd pas trop) et supprimer quelques blagues trop « private jokes » du domaine du hockey (la version RPS fait environ 200 mots de plus que la version originale). Du coup, cette fic est écrit comme une fanfiction et l’auteur ne s’embarrasse pas toujours de nous expliquer qui est qui parce que, si on était fan de hockey et qu’on lisait la version RPS, on aurait su que Mario/Vincent était le propriétaire de l’équipe (info qui n’apparaît au détour d’une phrase que très très tardivement dans l’histoire) ; un exemple parmi d’autres. Cependant, dans l’ensemble, la fic reste compréhensible pour les néophytes que nous sommes.

Je crois que j’ai assez parlé de l’aspect RPS, passons donc à l’histoire proprement dite (et à ce qui m’a plu dedans) ! Si je l’ai lue d’une traite et en redemanderais bien encore, c’est parce qu’elle appuie sur pas mal de mes bons boutons :
– une rivalité saine entre les personnages principaux (et non pas une rivalité/haine plus ou moins mal déguisée), mélange de respect mutuel et de compétitivité, Darryl et Aleksey étant tous deux capitaines de leur équipe et deux des plus grands joueurs de hockey du moment,
– les personnalités contrastées avec l’un un peu trop sérieux et trop entier pour son propre bien et l’autre avec un surplus d’énergie, un sourire perpétuellement accroché aux lèvres mais qui sait à merveille cacher ses blessures,
– un pari foireux, donc, source d’angst et excuse d’auteur pour sauter quelques étapes et mettre les personnages ensemble-mais-pas-vraiment,
– du sexe entre amis, nouvelle source d’angst à moyen et plus long terme,
– un scandale médiatique puisque vous vous doutez bien qu’au bout d’un moment, leur « pour vivre heureux, vivons cachés » prend fin. J’ai d’ailleurs apprécié la gestion que l’auteur a fait de ce coming out forcé, même si la réaction des proches est un peu trop uniforme et idyllique à mon goût, l’auteur a tout de même fait ça en grand. J’ai également ressenti un curieux mais bienvenu rapprochement avec la réalité du fait des origines d’Aleksey et nos actuels JO de Sotchi et les polémiques engendrées par les lois anti-gay en Russie,
– l’évidente connaissance qu’a l’auteur de l’univers du hockey sur glace sans que ce soit indigeste pour le lecteur néophyte. L’auteur est à l’aise avec cet environnement et sait tout juste doser le décors pour l’ancrer dans la réalité sans pour autant nous perdre ou nous barber.

Alors oui, bien sûr la fic n’est pas parfaite, il y a quelques fautes qui traînent, un peu (mais pas trop) de vocabulaire, abréviations ou sigles qui demandent d’avoir Wordreference, Urban dictionary voire Wikipedia en onglet à côté et surtout ce cliché qui m’agace de plus en plus des personnages féminins qui « terrorisent » les personnages masculins qui sont tous de grandes baraques bourrées de testostérone (entre les mères devant lesquelles ouh la la, personne ne bronche et les petites sœurs qui commandent et à qui on ne peut dire non, ce cliché si courant dans les manga de baston où la femme/petite-amie/sœur du héros est plus forte et terrifiante que le héros, pourtant l’homme le plus fort de l’univers ! ; je suis sûre que vous voyez de quel cliché je veux parler) mais dans l’ensemble, j’ai lu cette fic avec un plaisir un brin coupable mais bien réel.

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s