Counterparts (Downton Abbey, Gen, Ang)

Counterparts (Downton Abbey, Gen, Ang)


Counterparts

Personnages : Branson, Mathieu.
Pairings :
allusions à Mathieu/Mary et à Branson/Sybil.

Liens : sur FFnet ; sur AO3.

Auteur : karabair (sur FFnet) ou likeadeuce (sur AO3).
Rating : K+.
Genre : Amitié – Réflexions – Humour.
État de la fic : One-shot (3500 mots).
Connaissance du fandom : inutile à minimale – un peu de saison 1, et encore…

Synopsis : Scène manquante S01E06 : Le soir du compte des voix à Ripon au cours duquel Sybil a été légèrement blessée dans une bagarre, c’est Mathieu qui va rassurer Branson en l’informant qu’il n’est pas renvoyé.

Avis :

Extraits :

« I’ve been poor, » Branson said, shortly. « If I lost this job, I’d be poor in no time again. So it happens I don’t think being called ‘poor’ is the world’s worst insult, which is just where most of the world seems to disagree with me. »

Et :

« So what would happen if you drove me home in the car, dressed like you are right now? No jacket, no gloves, no hat. What would that lead to? »
« The destruction of Western civilization as we know it.”
« Oh, » said Matthew. Then, « Aren’t you supposed to be in favor of that? »

Pourquoi faut-il lire cette fic ?

C’est intelligent. Et c’est intelligemment écrit. Suffisamment profond pour ne pas être trop simpliste, mais suffisamment simple pour être plaisant…

Bonne caractérisation, à la fois de Branson et de Mathieu. Fidèles au canon pour la saison 1, chacun étant tout en retenue avec l’autre, ce qui ne les empêche pourtant pas d’énoncer quelques vérités bien senties. Une conversation à cœur ouvert, vue principalement à travers le point de vue de Mathieu, ce qui nous donne une idée de comment les gens de Downton perçoivent Branson. Ou pas.

C’est bien écrit, sans jamais céder à la facilité.

C’est également plein d’humour. On appréciera le passage à propos des trois catégories qui représentent ce qu’il y a de bien et de bon en ce bas monde selon Branson.
Et également sa réaction paniquée à ce que Mathieu lui a dit dans le seul espoir de lui remonter le moral et de le faire rire un peu. Pauvre Mathieu, il ne s’attendait certainement pas à ça !

Excellente introspection et exploration de leurs pensées et sentiments. Le paragraphe sur le fait que Sybil a menti à son chauffeur et l’interprétation que Branson en fait sonne très juste aussi.
Les références culturelles sont là, ainsi que les connaissances des sujets sociaux/politiques/irlandais dont discutent les deux personnages (et si j’ose ajouter : ce simple petit one-shot me fait supposer que son auteur a une meilleure connaissance de ces sujets que J. Fellowes après quatre saisons complètes de Downton Abbey… c’est triste, non ?)

En résumé, un excellent one-shot que tous ceux qui s’intéressent aux personnages de Mathieu et/ou de Branson seront heureux de découvrir.

Avis complémentaire de Meanne77 : pas grand chose à ajouter à ce qui est dit plus haut. Branson est l’un de mes personnages préférés et il est ici (tout comme Matthew), remarquablement In Character. L’ambiance de la série est extrêmement bien rendue par la narration et les descriptions qui sont juste ce qu’il faut pour ne pas enterrer le dialogue tout en ancrant bien celui-ci dans le décors. On croirait vraiment « voir » une scène coupée de la série d’origine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s