Points of contact (Birds of Prey, slash, ang)

Points of contact (Birds of Prey, slash, ang)


Persos/Couples : Savant/Creote, petites apparitions de Barbara, Helena, Dinah et Zinda.

Titre : Points of contact.
Auteur : Dangerous Commie Subversive.
Fandoms : Birds of Prey (DC Universe).
Statut : 31 chapitres (à peu de choses près 31 courts one-shots dans la même timeline), finie.
Rating : M.
Langue : Anglais.
Genres : D’après l’auteur, « Feels, Humor, Slash ». Un peu de tout.
Nombre de mots : 17470.

Résumé : A month of Savant and Creote, written for the 30-Day OTP Challenge. It covers rather more than a month in their lives, but it took a month of mine, and in the end I think I’m pretty pleased with it.

Avis, par Flo Nelja : Pourquoi j’adore cette fic :

Bon, déjà, parce que je shippe le couple depuis que j’ai lu la série, et on ne trouve rien dessus. Mais ce n’est pas la seule raison.
Le principe du défi est d’écrire 31 one-shots, un par jour, sous une liste de thèmes. Ici, ils sont tous compatibles entre eux, et même pour ceux qui ont l’air d’être le plus AU ou bizarres (genderswap, ce genre de choses), l’auteur s’est débrouillée, et utilisant la grande diversité de l’univers DC, pour le faire arriver de façon crédible. Aussi, les histoires complètement hilarantes (comment ils se sont retrouvés en cosplay a une convention) et les beaucoup plus tragiques, et le fluff, et les passages sensuels, alternent sans qu’on ait jamais une impression de décalage ou de différence dans la caractérisation, ce sont toujours les mêmes personnages, à qui il arrive des choses différentes. Aussi, parce que l’auteur sait introduire les plaisanteries tendues dans une situation dangereuse ou les aspects plus sérieux dans une situation crack, genre bodyswap. Sans compter que tout ceci, incluant les petites apparitions des personnages principaux de la série, est extrêmement in character.
(Je ne donnerai pas d’extraits, parce que justement, ce serait difficile de choisir.)
Mais ce qui pour moi fait vraiment la différence est que j’adore comment l’auteur utilise la perception du temps non-linéaire de Savant pour son point de vue. C’est très bien fait, omniprésent, sans empêcher de se concentrer sur d’autres sujets.

Fiche issue de : Rec Rec Rec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s