De l’expérience d’une mortalité toute neuve (Supernatural, yaoi, fr)

De l’expérience d’une mortalité toute neuve (Supernatural, yaoi, fr)


Couple : Dean/Castiel.

Titre : De l’expérience d’une mortalité toute neuve.

Auteur : Manoe.
Fandom : Supernatural (Saison 9).
Statut : Complète.
Nombre de mots : 9000.
Rating : M.
Langue : Français.
Genres : Romance slash (avec lemon).

Résumé : Plus tard, Dean se dira avec lucidité qu’il leur fallait au moins ça pour en arriver là. Qu’ils n’auraient pas pu faire ça autrement qu’avec frénésie, qu’avec une urgence terrifiée et un peu brutale, comme s’ils arrachaient un secret de l’obscurité et l’y replongeait aussitôt. Lui avec son fond d’homophobie encore mal décapée, et Cas avec sa peur toute nouvelle de la solitude.

Avis, par Andersandrew : Pourquoi vous devez absolument lire cette fic ?

– Parce que c’est une suite de l’épisode 3 « I’m no an angel », à savoir la source d’une éternelle frustration pour tous les fans de Destiel.
– Parce que c’est la suite ÉROTIQUE ET SLASH de cet épisode.
– Parce qu’en tant que fanfic contenant des scènes érotiques, celles-ci sont très bien écrites. Sensuelles, empreintes de sentiments, elles prennent le temps de s’installer.
– Parce que Dean est bien caractérisé, même pendant le porn, il n’est pas oublié dans le récit que Dean a des problèmes à assumer ce désir pour Cas, que ça lui fait peur, que c’est contraire à l’éducation qu’il a reçu (sans pour autant que ce soit lourd; l’écriture de la pensée de Dean reste fluide et cohérente).
– Parce que la scène de la boîte de nuit est très originale; je n’aurais jamais pensé à faire entrer ces deux-là dans une discothèques, et encore moins réussir à en tirer quelque chose d’intense comme c’est le cas dans cette fic.
– Parce que Bottom!Dean !!!

Extrait :

Castiel avait sans faire attention imité les frères Winchester en se couvrant de bien plus de couches de vêtements que nécessaire et c’était juste trop bon de les ouvrir juste assez pour se couler contre lui, comme un privilège auquel il était le seul à avoir accès. Ils se frayaient un étroit passage entre les vêtements de l’autre, jambes enroulées, doigts avides, partageant leur souffle et leur faiblesse maladroite. Cas avait une nouvelle obsession pour son cou, sa nuque qu’il couvrait de ses lèvres pleines, avec de petits coups de langue pas tout à fait assumés. Il était un peu plus entreprenant que Dean, un peu plus tranquille avec ce qu’ils étaient en train de faire et c’était ses doigts à lui qui déboutonnaient la braguette de Dean, juste assez pour pouvoir descendre du nombril au bas ventre d’un geste souple. Dean inspira brusquement, stupéfait de sentir des ongles courts et des doigts un peu calleux sur la peau fine juste au dessus de son sexe. Malgré lui il avança les hanches et posa le front sur l’épaule de Castiel, autant pour cacher son visage rouge, affolé et émerveillé que pour essayer d’entre apercevoir des phalanges téméraires chercher son sexe.

Il gémit. ça n’était même pas descriptible. C’était maladroit, urgent et il avait l’impression de briser toutes les lois, de faire quelque chose d’énorme, de terrible, comme sauter dans les chutes du Niagara ou se laisser tomber du haut de la Statue de la Liberté. Son coeur tambourinait dans un rythme foireux contre sa cage thoracique, pompant si fort son sang dans ses veines qu’il en avait presque mal, qu’il en sentait le flux en lui, dans ses bras et dans son cou et -oh mon dieu, le bout de son sexe venait de se loger contre l’intérieur du poignet de Cas, là où il sentait le pouls battre furieusement et ses doigts effleuraient ses couilles d’un touché si léger et si doux qu’il avait presque l’impression de le rêver.
Points faibles : Il y a des fautes (pas de bêta-lecture, visiblement). Alors à priori, ce n’est pas grand chose, et le reste est bien écrit, mais comme je suis sans doute une nazie de la langue française, ça m’a gêné.
Un peu de bashing féminin, aussi, enfin je trouve, et la boîte de nuit était peut-être cliché (enfin, elle m’a paru cliché, mais ce n’est pas comme si je connaissais vraiment ce genre d’endroit)

Fiche issue de : Rec Rec Rec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s