Nightmare (Naruto, gén + hét, fr)

Nightmare (Naruto, gén + hét, fr)


Personnage principal : Sakura Haruno.
Couple : Naruto/Sakura.

Auteur : Elrewin.
Rating : 13+. (Remarque sur le rating (Admin) : Actuellement, la fic est en 13+, mais son auteur indique qu' »elle passera sans doute en 18+ à un moment car il y aura des lemons et des scènes violentes ».)
Genres : Action-Aventure/Surnaturel/Policier.
Connaissance du fandom : Inutile.
Note : Très bien.
État (Admin) : 7 chapitres au moment de l’écriture de la fiche. En cours.

Lien vers histoireNightmare

Résumé : En apparence, tout est normal dans ma vie. Je vis dans un lotissement charmant avec ma meilleure amie, j’ai un travail qui me passionne et je mange cinq fruits et légumes par jour. Oui, ma vie semble être parfaitement saine et équilibrée. Ah, quoi de plus agréable que les apparences…

Il y a dix ans, le monde surnaturel a joyeusement décidé de se révéler à la face du monde. Cela ne m’aurait pas dérangé si une bande de loups-garous ne venait pas régulièrement se faire soigner dans MON hôpital, apportant avec elle son lot de problèmes et de contrariétés. En plus, je me venge de mes cinq fruits et légumes en m’empiffrant de chocolat pendant la nuit.

Cependant, aujourd’hui, l’ancien monde de la nuit est en ébullition. Quelqu’un – ou quelque chose… – s’en prend aux plus puissantes et influentes personnalités de la ville. Et devinez qui doit découvrir le meurtrier…

Avis de : Silver Fang

Suggéré par : Kawai-Kunai

Une histoire qui tranche avec ce que l’on a pu être habitué en matière de bit-lit. Je dirais que les angles sont beaucoup plus ronds et ne se veulent pas fidèles au genre. On n’échappe, évidemment, pas aux éternels vampires buveurs de sang et vengeurs ainsi qu’aux loups-garous sanglants, mais l’auteur s’est donné la peine de les décrire en leur donnant une profondeur, une âme, plus réaliste.

C’est un bon point. L’histoire en elle-même est prenante, intéressante, même si on y retrouve quelques clichés, mais il est difficile de faire autrement dans ce contexte-ci.

Cela dit, un point que j’ai apprécié est le pouvoir de Sakura et le fait que ce dernier lui provoque une souffrance compréhensible lorsqu’elle l’utilise. Tout comme, les vampires qui ne s’amusent pas à courir sous le zénith, comme on voit souvent. Ou le côté humain des loups-garous qui a, enfin, une chance moins bestiale de s’exprimer alors qu’ils sont toujours dans la peau de l’animal. Et la relation dominant/dominé est incroyablement bien amenée et bien présente dans l’histoire.

Ces petites touches piquent l’intérêt et sont plus que plaisantes à lire – et à exploiter, je suppose.

J’ai beaucoup aimé la rivalité entre Sakura et Sasuke qui m’a souvent fait sourire. Pour certains, le fait que ce ne soit pas constant et qu’elle souhaite le mettre autant dans son lit que dans un cercueil et qu’elle se « porte à son secours » pourraient être des points négatifs, mais pas ici. Il faut bien comprendre que Sakura fait passer son devoir avant toute chose et c’est pour cette raison qu’elle devra se plier aux exigences de Sasuke. Les patients n’ont pas à souffrir de cette rivalité.

Et, concernant ces deux-là, il y a une ligne qui m’a frappée quand je l’ai lue. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais ç’a été un réel coup de cœur, tant elle se voulait poignante.

« Non, me rendis-je compte, vous le saviez pertinemment. C’était votre intention depuis le début de m’utiliser. »

Quelques points négatifs sont présents, par contre.

Déjà, l’auteur devrait relire ses chapitres pour corriger toutes les nombreuses erreurs de temps de verbe présentes dans la fanfiction. Il y a aussi des lignes qui devraient être revues, car je ne sais pas s’il s’agissait d’erreurs ou de maladresses dans les descriptions.

Par exemple, la sexualité de Sakura. À un moment, dès le premier chapitre, je ne sais trop si Sakura et Hinata partagent la même chambre ou non. Si elles ont des rapports amicaux ou « amoureux ». Cette question, je me suis la suis d’ailleurs posé de nouveau lorsqu’Ino est apparu.

Il y a aussi une énorme incompréhension au sujet de la mort d’un personnage. Au début, l’auteur parle plutôt d’un suicide. Or, Sakura en parle comme si elle savait que c’était un meurtre, pourtant, l’auteur ne le présente pas encore de cette façon. Plus tard, alors que Sakura lit le journal de Kakashi, il est écrit – et de façon très lisible – qu’il s’agit d’un meurtre. Or, dans la même page, Sakura dit à un moment : « On parlait du suicide… »

Entre le premier journal que Sakura lit où un journaliste juge sévèrement l’homme qui a perdu la vie et le second où elle apprend que c’est un meurtre : qu’est-ce qui s’est passé ? Il aurait fallu porter une attention particulière à ça : parler d’un rapport du coroner, de conclusions policières ou je ne sais quoi.

Aussi, l’auteur devrait donner un souffle temporel à son texte. Quand on fait la lecture de cette fanfiction on a l’impression qu’entre l’enterrement et le chapitre quatre, il y a plusieurs jours – voire deux semaines/un mois – qui sont passés, or, il n’y a que deux jours. À mon avis, ce serait un détail à revoir… parce que de la façon que les choses sont présentées et tout ce qui se passe, si on devait vivre de telles journées, on ne dépasserait pas les vingt-cinq ans de vie. ^-^

Il y a également le point, où Sakura doit accomplir une mission, qui me fait tiquer. Elle se veut discrète et personne ne doit savoir qu’elle en a une, de mission. Seulement, elle va à une « soirée » à visage découvert et ses liens avec « le demandeur » sont bien connus. N’aurait-il pas été plus simple, au vu de ses pouvoirs, d’utiliser ses derniers pour épier les conversations ?

Et, lors de cette « soirée » un personnage vient à la rencontre de Sakura et je n’ai pas pu m’empêcher de me demander comment elle l’a reconnu comme étant véritablement, j’entends, « cette personne » ? Lui, qu’il puisse la connaître ne me surprenait pas, mais le contraire, compte tenu de la situation, est véritablement étrange. De même que la confiance soudaine du « Hunter» accompagnant Sakura qui s’absente aussitôt l’autre arrivé. C’est un problème à mon avis…

Dernière remarque, tous les points négatifs que j’ai mentionnés, je crois qu’ils sont dus à la réécriture de l’histoire. À force de lire et relire et modifier, parfois on perd le fil ou on en vient à tellement connaître certains passages que l’on néglige de les relire avec attention, voire, de tout simplement les relire.

Finalement, concernant le genre policier : j’en suis une grande amatrice et je n’ai pas reconnu dans ce texte-là, ce genre. Je serais encline à lui donner comme genre, celui de mystère ou suspens, peut-être.

Je sais que la liste des « négatifs » est plutôt longue, mais ça n’a en rien gêné ma lecture. C’est une fanfiction à lire et que l’on ne regrette pas de le faire. ^-^

Je vous invite donc à découvrir le monde des Fae et des humains écrit par Elrewin !

Et de lui laisser un petit commentaire ! ;)

Fiche issue du : Grimoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s