Why We Stay (Charmed ; Gen ; Ang)

Why We Stay (Charmed ; Gen ; Ang)


Fiction centrée sur : Danni, Elise, Daryl et les sœurs Halliwell.

Why we stay

Auteur : Minorshan.
Rating : T.
État : complet.
Connaissance du fandom : Conseillée à Indispensable (cette fic n’a d’intérêt que si l’on connaît un minimum la série).
Spoilers : au moins jusqu’à la fin de la saison 6, probablement jusqu’à la saison 7 voire la 8e et dernière (j’ai lâché la série bien avant et ignore donc jusqu’où les références vont mais ça ne m’a pas vraiment gênée dans ma lecture).

Résumé (de l’auteur) : Why do the people closest to the sisters, especially coworkers, who know nothing of magic, let them get away with the constant last minute excuses to ditch their responsibilities? They have their reasons. Maybe they’re not as clueless as we all thought.

Avis : Il s’agit d’un recueil de 3 one-shots indépendants les uns des autres mais partageant la même thématique, à savoir le point de vue de l’entourage des sœurs Halliwell et la façon dont leur secret est découvert ainsi que les réactions qui suivent. S’il n’y avait eu que le premier, je n’aurais pas fait de recommandation (pas qu’il soit mauvais, simplement, seul, il manque un peu d’intérêt) mais l’ensemble apporte une vision intéressante (au pire, sautez directement au 2e).

Le 2e est mon préféré de par sa structure narrative et l’à propos des réflexions que le personnage d’Elise (une journaliste et employeur de Phoebe) apporte vis à vis de certaines faiblesses de la série. Il est également celui qui contient le plus d’humour et qui, par conséquent, est le plus proche d’un vrai épisode (un bon point que remporte également le 1er one-shot). Les personnages sont très In Character, ce qui est toujours appréciable !

Le 3e est cependant probablement le plus intéressant pour un(e) fan de la série puisque, bien que plus sombre, il se focalise sur le personnage de Daryl et reprend donc ses sentiments et motivations tout au long de la série (alors que les 2 premiers one-shots, bien que crédibles, sont inventés de toutes pièces). Je l’ai moins apprécié que le 2e, en partie parce que je n’aime pas trop la survenue de flash-back, mais je reconnais que sa chute est forte et laisse une impression durable, renvoyant directement au titre du recueil.

Les points qui peuvent fâcher : le style varie entre les one-shots (le 1er est narré à la 3e personne, les 2 autres à la 1ère personne du singulier). De plus, il y a quelques fautes de frappe récurrentes ou un mot à la place d’un autre (par exemple « head » au lieu de « end », assez étrangement, même si après réflexion la prononciation reste proche). C’est un peu embêtant, surtout parce qu’il s’agit d’une langue étrangère et que cela implique donc une gymnastique pour comprendre ce que l’auteur a voulu écrire en réalité ; cependant, considérant la longueur de la fic (12.000 mots), la fréquence reste proportionnelle aux coquilles qui restent classiquement dans toute fic soignée qui se respecte.

À ma connaissance, il n’existe pas de traduction française de ce texte.
(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s