Another Prisoner, Another Professor (Harry Potter, yaoi/Slash, Ang)

Another Prisoner, Another Professor (Harry Potter, yaoi/Slash, Ang)


Personnages/couples: Sirius Black/ Remus Lupin (léger),  Harry Potter/ Cedric Diggory (très subtil), Percy/Oliver (secondaire).

Another Prisoner, Another Professor

Auteur: Marauder
Langue: Anglais
Genre: Suspense/ Romance
Rating: Tout public
Statut: Incomplet (67 chapitres)
Connaissance du fandom: Indispensable

Résumé:  Harry’s third year he must learn the many truths about the new DADA teacher, Professor Black, and an escaped convict, Remus Lupin.

Avis:  Cette fanfiction reprend le tome trois des aventures du sorcier à lunette en y modifiant un élément important… En effet, comme le titre le suggère, l’auteur a interchangé les places qu’ont Sirius Black et Remus Lupin dans l’histoire. C’est à dire que c’est Remus Lupin qui se retrouve en prison pour plusieurs meurtres et que c’est Sirius qui enseigne à Harry lors de sa troisième année. La fic en elle-même est constituée de courts chapitres (vignettes) qui nous montrent les conséquences qu’a ce changement. Le mythe selon lequel plus un chapitre est long plus la fic est de qualité est démentie par cette fic. Chaque chapitre de  Another Prisoner, Another Professor est très agréable à lire, très prenant. L’auteur arrive à nous plonger dans l’histoire en très peu de mots.

L’histoire est très intrigante et bien pensée. L’auteur ne s’est pas contenté de changer deux ou trois trucs… Elle a vraiment pris le temps de construire un scénario différent de l’originale. La fic n’est pas complète et ne le sera peut-être jamais, toutefois elle est suffisamment longue pour qu’on puisse s’apercevoir que l’intrigue est réfléchie.

Les personnages sont un atout de cette histoire. Harry est parfaitement « caractérisé ».  On le retrouve comme il était dans le troisième tome avec son innocence, son courage et son impulsivité. La personnalité de Sirius n’est pas tout à fait le même, mais c’est logique et même plus crédible puisqu’il n’a pas vécu les mêmes événements.

Pour ce qui est des relations amoureuses, elles sont très subtiles. Je ne vous conseille pas cette fic si c’est ce que vous recherchez. Par contre, si vous vous intéressez aux autres relations qu’ont les personnages entre eux cette fic y accorde une place importante. En particulier, la relation qui se développe entre Harry et Sirius.

Autre fiche de recommandation sur : tvtropes.

Publicités

6 réflexions sur “Another Prisoner, Another Professor (Harry Potter, yaoi/Slash, Ang)

  1. bizarre! quel intérêt de changer les personnages? réécrire HP OMG!!! C’ets en anglais au moins? tu le classes dans yaoi parce que c’est destiné à un public féminin?

    J'aime

    1. Kisilin te répondra peut-être mieux mais la réécriture avec un élément changé est quelque chose d’assez fréquent en fanfiction, en fait, sur le principe de « et si… » (exemple ici : « et si Remus Lupin s’était retrouvé en prison au lieu de Sirius ») et porte alors le nom d' »univers alternatif » ^^.
      Et sinon, c’est indiqué en abrégé dans le titre, mais ce n’est surement pas assez clair, donc c’est bien de l’anglais (« ang », pour l’abrégé). Quant au yaoi, c’est un type de fiction décrivant une relation amoureuse, sexuelle ou, tout au moins, comportant une ambiguïté claire, entre deux personnages masculins, ici indiquée par Kisilin par les pairings « Sirius Black/ Remus Lupin (léger), Harry Potter/ Cedric Diggory (très subtil) ».
      Voilà pour les petites explications :).

      J'aime

      1. Oui je vois mais le Yaoi c’est tellement japonais dans le style que c’est étrange de l’utiliser pour Harry Potter à mon sens. Je comprends l’idée d’un univers alternatif ou même d’un hommage je me pose juste la question de savoir si je serais intéressée par le fait d’interchanger les personnages sauf peut-être si c’était vraiment écrit dans le style de l’auteur…
        C’est un peu comme Pride and Prejudice and Zombies dans le style de Jane Austen mais avec des zombies, j’ai aimé celui là mais pas toute la série. A voir.

        J'aime

        1. Alors, en fait, pour continuer les petites explications sur le vocabulaire, on retrouve deux appellations communes, en fanfiction, pour désigner les relations homosexuelles entre deux hommes : l »une, qui prend son origine en Asie : « yaoi » et l’autre, qui prend son origine aux Etats Unis : « slash ». Généralement, les fandoms issus de mangas utilisent le terme « yaoi », du coup, et ceux issus de romans occidentaux comme HP utilisent plutôt le terme « slash », mais le temps passant a fait que le tout se mélange : des auteurs de fanfics HP peuvent utiliser « yaoi » comme des auteurs de fanfics tirées de mangas peuvent utiliser « slash » (et je ne rentre pas dans les détails de ceux qui utilisent encore d’autres appellations…), raison pour laquelle, dans le titre de la fiche, il y a écrit « slash/yaoi », comme ça les lecteurs peuvent s’y retrouver par rapport au terme dont ils ont l’habitude, normalement.
          Et sinon, pourquoi ne pas faire l’essai ? On est parfois agréablement surpris par quelque chose sur lequel on n’aurait pas parié sur le coup. Sinon, il y a d’autres rec’s sur HP plus « conventionnelles » qui te conviendraient peut-être mieux et que tu peux retrouver en faisant une recherche sur le fandom HP, si ça te tente ^^.

          J'aime

  2. Le style de cette fanfic est plutôt semblable à celui de J.k.Rowling. Du moins, je le crois? En fait, je ne trouve pas le style de Mme. Rowling très distinctif. Ce qui fait selon moi la force de la série Harry Potter, c’est la foule de détails que l’auteur a inventé pour créer un monde sorcier original. Et sur ce point, cette fanfic est très bien. Elle respecte le fandom et prend le même soins au détails. J’aime tout particulièrement les ajouts que l’auteur a fait concernant certaines pratiques sorcières.

    Pour de ce qui est de l’intérêt de cette fanfic, je dirais que cette histoire nous montre comment en changeant un seul élément la suite des évènements peut changer du tout au tout.

    J'aime

  3. Eh bien ! J’en suis la première surprise mais j’ai adoré ! J’avais surtout cliqué par curiosité (et un peu parce que Le prisonnier d’Azkaban est mon HP préféré – en fait, c’est le seul que j’ai aimé des 4 que j’ai lus) mais avant d’avoir compris comment, j’en étais déjà à la moitié, puis au chapitre 40, 50, et triste de m’approcher de plus en plus de la fin !

    Côté couples, si le Cédric/Harry (que je ne trouve pas subtil pour ma part, c’est gros comme une maison) me perturbe franchement, j’ai craqué sur le Percy/Oliver ! :D (Au point que je pense aller en chercher d’autres…)

    Une lecture que je recommande, même aux non fans de HP !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s