Kraken (Originale ; Gen ; Fr)

Kraken (Originale ; Gen ; Fr)


Kraken

Auteur : Antoine Delahaye
Genre(s) : science fiction, steampunk, combat à bord de robot à vapeur, langage et argot, violence
Rating : M (surtout pour le langage)
État : one-shot (8 pages)
Particularité : a gagné le prix « Nautilus » 2013 d’un concours de nouvelles organisé par le site Geekopolis

Résumé (extrait) : Arrête tout d’suite ta jactance, p’tit merdeux, et écoute moi bien.
J’en ai plus qu’assez d’entendre ces faux-j’tons te recracher la même salade à longueur de journée, te dire que « Le ring, c’est comme ça et pas autrement, que l’Articulation et la Moelle, tu l’as dans les globules ou tu l’as pas… ». C’est d’la marmelade de cerveau qu’on t’sert, mon p’tit ! D’la pisse de chat ! Le combat de Steamo, c’est pas une histoire de gènes. C’est une histoire de couilles. Alors, lâche ta camisole une minute et regarde-moi dans les loupiotes. Tu vas comprendre d’où viennent mes vis et ma barbaque rafistolée.

Avis : Avec ce texte, on se prend le style dans la face dès les premières lignes ! L’auteur annonce la couleur dès la première phrase et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on sera pas déçu du voyage. Pour tout dire, c’est au départ un peu déroutant mais on s’y fait et très vite, le style devient tout simplement irrésistible. L’argot, les expressions, les images sont à mourir de rire ; et pourtant, on prend le personnage au sérieux. Le tout donne un résultat détonnant et réjouissant, parfois étrangement poétique mais toujours rythmé et parfaitement adapté à la longueur du texte.

(Si vous aimez cette fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur !)

Publicités

4 réflexions sur “Kraken (Originale ; Gen ; Fr)

  1. Excellent ! J’ai adoré.
    Je ne sais pas où le dire à l’auteur alors je le dis là ^^ :

    J’ai trouvé le style excellent, déjà, c’est clair. Le vocabulaire, les expressions, ce côté parlé, ultra vivant, c’est génial. (« Il a circonflexé un instant, rabaissé ses sourcils de ch’mineau et m’a serré la pince. « . Je crois que je suis tombée amoureuse du verbe « circonflexer » XD).
    Quant à la fiction en elle-même, géniale aussi : une maitrise que j’admire de la SF, c’est à dire une plongée immédiate dans un univers dont on ne comprend pas tout de prime abord (les steamo, etc.) mais qui n’est jamais pour autant vraiment obscur : qui parvient, de par les descriptions de l’auteur et la manière dont il gère les introductions des détails, à ne jamais nous perdre : on ne sait pas d’emblée ce que sont les steamo mais on le devine et, quand on a besoin d’avoir plus d’infos à ce sujet, elles sont là, sans que l’auteur ne tombe jamais dans ce qui apparait comme « des explications » (lourdes ou longues, donc).
    Et puis c’est poignant, touchant… L’histoire avec le gamin…

    Excellent, en effet.

    J'aime

    1. Oui, malheureusement le site geekopolis ne propose pas de moyen de communiquer avec les auteurs, je trouve ça dommage. J’ai bien essayé de les traquer via Google mais je suis tombée sur des facebooks, ce qui n’est pas l’odéal d’autant qu’il n’y a aucun moyen de vérifier qu’il s’agit de la bonne personne.

      C’est clair que le style est vraiment excellent et même si je sais que ça demande beaucoup de travail et de réflexion de faire parler un personnage comme ça, ça donne aussi trop envie ! :D
      Mais tu as raison, au-delà des dialogues, il y a une vrai atmosphère qui se dégage ; en fait, j’aimerais bien voir des illustration de la ville et de l’arène…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s