L’Abeille Tueuse et la Fleur d’Ohara (One Piece, yuri/femslash, fr)

L’Abeille Tueuse et la Fleur d’Ohara (One Piece, yuri/femslash, fr)


Pairing : Nico Robin / OC.

Titre : L’Abeille Tueuse et la Fleur d’Ohara.

Fandom : One Piece.
AuteurMiss Macaronii.
Statut : Histoire Terminée avec 15 chapitres (IIème partie en cours ici).
Rating : R.
Genre(s) : Action-Aventure / Yuri.
Connaissance du fandom : pas indispensable.

Résumé :

Il était une fois, une petite abeille qui avait piqué son horticulteur pour s’envoler vers un champ de fleurs sauvages et goûter à un autre pollen.

Il était une fois, une jeune fleur aux larges pétales, une fleur de toute beauté, certes, mais également une fleur vénéneuse, dont le poison vous ronge comme de l’acide brûlant.

Il était une fois, une tueuse à gages. Il était une fois, une archéologue. Il était une fois, un contrat.

Cette histoire n’est pas un conte de fées.

Pourquoi lire cette fanfiction ?

Je ne suis pas une grande lectrice de yuri ou de yaoi. Mais j’étais obligée de faire une recommandation pour cette fanfiction coup de cœur.

Tout d’abord, parce que le yuri n’est pas encore très présent dans cette première partie, au grand dam de certains. Mais c’est ce qui fait pourtant la force de cette histoire car elle est très réaliste. Les deux héroïnes ne tombent pas dans les bras l’une de l’autre du jour au lendemain.  On peut même affirmer qu’il n’y a pas vraiment de romance au sens premier du terme, laissant au premier plan l’intrigue générale.

Cette histoire est peut-être une des plus travaillées parmi toutes celles que j’ai lu. Derrière les apparences se cache un véritable enjeu auquel chacun va prendre part à sa façon, de manière directe ou indirecte. Le tout confère un caractère réaliste, mature et sombre à l’histoire.

Certains n’apprécieront sans doute pas la surcharge d’informations sur le contexte et les événements mais c’est, à mon sens, ce qui fait qu’on adhère aussi rapidement pour découvrir toutes les facettes de cette histoire complexe.

Nico Robin est dévoilée sous sa facette sombre, reflet de sa période où elle s’alliait à des organisations criminelles avant de les trahir pour sa survie (donc pas de Robin vraiment gentille ici). Hormis elle, beaucoup de personnages sont inventés.

Pour ceux et celles qui sont rebutés par les OC surpuissants descendants de Mary-Sue et de Gary-Stu, ne vous inquiétez pas. Les personnages dans cette fanfic sont bien pensés et leurs psychologies bien étudiées et très réalistes. L’héroïne Juuki Apis, alias la tueuse à gages, est toute en complexité : fragile d’apparence mais aussi froide que la mort, tout en gardant des séquelles psychologiques. Elle a même ses propres faiblesses (elle est une calamité avec un sabre… ). On peut noter aussi le Magicien, un adversaire aussi énigmatique qu’intriguant ; Don Maderel, un Prince des Voleurs pas si fou au premier abord ; Sonia Rodriguez, sous-lieutenant de la Marine déterminée…

Je ne peux pas détailler plus l’histoire car l’intrigue est tellement parsemée de liens que ça serait vous donner des indices et vous enlever le plaisir de la découverte. Les scènes d’action sont aussi bien détaillées que les pensées des personnages. Avec un style d’écriture bien pensé et accrocheur comme celui de Miss Macaronii, on ne peut qu’être emporté par l’histoire.

Laissez-vous tenter par cette histoire prenante !

Publicités

Une réflexion sur “L’Abeille Tueuse et la Fleur d’Ohara (One Piece, yuri/femslash, fr)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s