En route pour la joie (The Walking Dead, Gén, Fr)

En route pour la joie (The Walking Dead, Gén, Fr)


Personnage: Merle Dixon

En route pour la joie

Auteur :Eponyme Anonyme
Genre(s) : Général, Aventure, Amitié
Rating : 16+ (M)
État : En cours (29 chapitres publiés, soit 197 968 mots)
Fandom : The Walking Dead (la série télévisée)
Connaissance du fandom : Inutile à conseillée
Spoiler : Saison 1

Résumé : Prenez un redneck antipathique, caractériel, intolérant et violent et une fille exubérante, excentrique, épicurienne et caustique. Ajoutez une bonne dose de zombis, quelques kilos d’armes et de munitions, une quantité non-négligeable d’alcool, de drogue et d’adrénaline. Saupoudrez d’une bonne pincée d’humour noir et de sentiments imprévus et… en route pour la joie.

Avis:

Le résumé officiel étant quelque peu énigmatique, je vais commencer par vous en proposer un autre. En route pour la joie fait suite à un épisode de la première saison. Merle Dixon est seul, menotté à un tuyau sur le toit d’un immeuble d’Atlanta. Pour se libérer et se soustraire à une horde de zombies qui le menacent, il n’a d’autre choix que de se couper une main. C’est donc blessé et extrêmement mal en point qu’il parvient à fuir la ville, avec une seule idée en tête : se venger de ceux qui l’ont placé dans cette situation. En chemin, il sera sauvé par une jeune femme mystérieuse qui cache un lourd secret.

Il s’agit donc ici d’une fic avec un OC féminin, non pas pour établir un pairing avec Merle, mais plutôt pour tisser une relation d’amitié avec lui. Cet OC, Vi de son surnom, est un personnage fantasque, extraverti et au caractère bien trempé. Avec cette héroïne, on sort complètement de l’ordinaire et on est véritablement face à un personnage atypique. Et il fallait bien ça pour donner la réplique à un personnage tel quel Merle. Une héroïne avec une personnalité moins forte que Vi se serait sans doute totalement fait éclipser par Merle. Et elle aurait paru bien fade en comparaison. C’était donc un choix judicieux de la part de l’auteur qui sait tenir compte des personnages canons pour construire des OCs à leur mesure.
Eponyme Anonyme parvient en outre à éviter l’écueil du Mary Sue. Pourtant, avec un personnage haut en couleurs, il aurait été très facile de tomber dans ce piège-là. Heureusement, c’est loin d’être le cas ici. Vi n’est pas pétrie de qualités, elle n’est pas belle à tomber par terre et surtout elle ne conquiert pas le cœur du héros de trois coups de battements de cils.
En plus de Vi, cette fic est l’occasion pour l’auteur de mettre en scène de nombreux autres OCs que les deux héros croiseront chemin faisant. Elle brosse ainsi une galerie de portraits riche et variée d’un échantillon de personnages que l’on pourrait rencontrer dans un monde post-apocalyptique.

La capacité à faire exister des personnages originaux, vraisemblables et attachants est donc certainement l’une des grandes forces de cette fic. Mais ce n’est pas la seule. En effet, malgré une intrigue plutôt dramatique, le ton du récit reste léger et humoristique. Alors que ce texte brasse des thématiques graves comme le deuil ou la vengeance, l’auteur réussit souvent à faire sourire le lecteur grâce à une plume allègre et caustique. Les situations cocasses ne sont pas en reste non plus. Mais le comique provient le plus souvent de dialogues aussi drôles que brillants. Il faut bien dire que nos deux héros n’ont pas leur langue dans leur poche et manient l’insulte créative avec un sens de la répartie qui fait toujours mouche.

Un petit avertissement tout de même. Eponyme Anonyme est une auteur assez bavarde qui a l’habitude de rédiger des notes assez longues (notamment en préambule de l’introduction) et qui répond (longuement) aux reviews en fin de chapitre. C’est une chose qui pourrait peut-être rebuter certains lecteurs ou donner un a priori négatif quant à la qualité de la fic. Soyez rassurés cependant, la qualité est au rendez-vous et vous pouvez facilement sauter les notes qui sont toujours concentrées en début ou en fin de chapitre.

Vous l’aurez compris, En route pour la joie est une fic que je recommande chaleureusement. Amateurs de roman d’aventure, d’ambiance post-apocalyptique et d’humour noir, cette histoire est pour vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s