Invincible (Gundam Wing, gén + yaoi/slash, fr)

Invincible (Gundam Wing, gén + yaoi/slash, fr)


Fiction centrée sur : Heero Yuy, Duo Maxwell, 1x2x1 sous-entendu

Titre : Invincible

Auteur : Pitchoune Naus
Rating : T
État : OS (environs 6 400 mots)
Connaissance du fandom : Conseillée à indispensable
Spoiler : Aucun
Résumé (de l’auteur) : « And this night, we can truly say together we’re invincible. » Parce que la violence a des effets sur le psychique des hommes, même ceux qui travaillent dans la guerre. Parce que l’image qu’on donne de soi ne bouge jamais dans l’esprit des autres, et qu’il est dur alors de changer à leurs yeux, quand eux sont convaincus de ce que vous êtes.

Avis :

Voilà une fic qui s’attaque au personnage de Heero et qui n’y va pas avec le dos de la cuillère. C’est le but de la fic mais comme souvent, je trouve que ce n’est pas le but le plus important mais le chemin pour y parvenir.

La narration à la seconde personne du singulier (en « tu » pour faire plus simple) est un procédé que j’affectionne tout particulièrement et qui à mon sens nous permet de partager beaucoup plus les émotions du personnage qu’une simple narration en « je ».

Parce que c’est de ça qu’il s’agit, de partage d’émotion, de découverte du soi caché sous l’image du soi, de voir, de sentir ce masque peser et se fissurer.

Oh, ça ne sera pas la première fic à s’attaquer au masque de Heero, loin de là. Mais jamais encore je ne l’avais vu fait de cette façon, si intime, si personnelle, de l’intérieur.

Et on partage douloureusement avec lui toutes les attaques que Duo lui lance, même si la situation nous échappe un peu et qu’elle se révèle petit à petit en sortant du brouillard des souvenirs de Heero.

Un Duo particulièrement remonté, virulent, violent, dans ses paroles, dans ses actes. Et on vit la dispute de l’intérieur, on se la prend dans les dents avec Heero parce que « tu » c’est lui mais c’est aussi nous…

Mais c’est également l’histoire de deux hommes blessés qui, parce qu’ils ont mal, blessent en retour, parce qu’ils ont peur, agissent selon l’animal instinct de conservation, jusqu’à toucher le cœur du problème, à se dévoiler.

J’ignore si l’auteur l’a fait exprès, parce que rien n’y fait mention, mais pour qui se souvient de la promesse de Heero à la fin d’Endless Waltz, la fic prend une dimension supplémentaire, que je vous laisse découvrir sans en dire plus.

Pour ce qui est de la chanson, l’auteur nous dit l’avoir prise en contre-pied et à la relecture, je me rends compte que c’est assez vrai. J’avoue ne pas vouer un amour fou aux songfics, à avoir tendance à zapper les paroles des chansons et donc je vous rassure, cette fic fonctionne aussi très bien sans. Toutefois, les paroles font ressortir une ironie grinçante par moment qui pourra séduire les amateurs du genre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s