Cycle Entre Lune et Etoile (Harry Potter, gén et un peu d’hét, fr)

Cycle Entre Lune et Etoile (Harry Potter, gén et un peu d’hét, fr)


Fiction centrée sur le(s) personnage(s) de : Remus Lupin, Harry Potter, Severus Rogue, Sirius Black, et plus tard Nymphadora Tonks.

Cycle Entre Lune et Etoile
Tome I : Entre Lune et Etoile
Tome II : In Stellis Memoriam
Tome III : L’inné et l’acquis
Tome IV : Un supplément d’âme
Tome V : La distinction

Langue : Français.
Auteur : Fenice.
Genre(s) : Famille (abondamment), amitié (tout aussi abondamment), humour (savoureux), un peu de romance… bref, c’est du général, dans tout le sens positif de ce terme.
Rating : K+ à T selon les opus.
État : Les quatre premiers tomes sont achevés, le cinquième est toujours en cours (244 chapitres postés à ce jour sur la totalité du cycle, et 66 chapitres sur le dernier opus, mais n’ayez pas peur !).
Connaissance du fandom : Conseillée, mais il vous suffit de savoir que Remus Lupin est un des meilleurs amis des parents de Harry Potter.
Spoiler : Aucun.
Particularité/Note : Il s’agit ici d’une réalité alternative où Remus Lupin recueille et adopte un Harry Potter âgé de cinq ans.

Résumé :
Dans un univers alternatif, Remus a trouvé un sens à sa vie en élevant Harry. Entre Lune et Étoile, celui-ci va-t-il être capable de ramener un peu de justice dans le monde magique ?

Avis :
Rien que la base du scénario de ce cycle a de quoi séduire : en effet, quel lecteur de Harry Potter ne s’est jamais demandé ce qui se serait produit si un des Maraudeurs avait recueilli le jeune Harry ? Qui ne s’est jamais dit que, décidément, Remus Lupin pouvait être autre chose qu’un loup-garou marginal vacataire à Poudlard ?
Même si dans le premier tome (qui date quand même de 2004 !), Fénice cède parfois à quelques effets faciles (en particulier les actions d’un Remus qui, bien que jeune et célibataire, manque un peu trop de maladresse pour être vrai), on passe rapidement à ce qui fait toute la beauté des réalités alternatives : c’est Remus et pourtant ce n’est pas tout à fait Remus, c’est Harry et pourtant ce n’est pas tout à fait Harry, et c’est étayé par un scénario béton, une psychologie des personnages de plus en plus fouillée au fur et à mesure qu’on avance dans la saga, des descriptions magnifiques et un style d’écriture qui, d’agréable qu’il était au début, devient rapidement magistral.
Dans une Grande-Bretagne sorcière vite débarrassée de Voldemort, Fénice nous raconte des histoires de vies croisées, entre luttes politiques, investigations et la construction, peu à peu, de la famille Lupin ; et on en redemande.
A lire.

Publicités

2 réflexions sur “Cycle Entre Lune et Etoile (Harry Potter, gén et un peu d’hét, fr)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s