Briseurs de sorts + Victoires (Harry Potter, gén + hét, fr)

Briseurs de sorts + Victoires (Harry Potter, gén + hét, fr)


Pairing : Victoire Weasley / Teddy Lupin

Briseurs de sorts
+ Recueil d’OS : Victoires

Auteur : Elenne
Genres : Angst/Relations familiales
Rating : 13+
État : One-shot, pour Briseurs de sorts + recueil d’OS, pour Victoires.
Connaissance du fandom : Conseillée.

Résumé de Briseurs de sorts : « La fumée monte en volutes irisées dans la pénombre. Dans le second lit jumeau de la petite chambre d’hôtel, Teddy dort à poings fermés et ronfle doucement, le drap repoussé jusqu’aux hanches. » Ce que pourrait être Victoire Weasley. T pour le langage.

Rec’ de la lectrice, Cloe Lockless : Comme dans toutes ses fictions (majoritairement des OS), Elenne casse la gueule aux happy ends faciles suggérés par l’épilogue d’Harry Potter. Ici la relation entre Teddy et Victoire n’est pas aussi évidente que le souhaiterait leur famille, et en quelques paragraphes seulement on voit se dessiner tout un roman : un décor sexy, des personnages bien campés, des caractères bien trempés et une écriture d’une densité extraordinaire. Il faut lire ensuite le recueil Victoires, écrit à partir des thèmes proposés par la communauté LJ pompom_power pour remettre les personnages délaissés sur le devant de la scène : y sont traitées les relations entre Victoire et sa mère, sa sœur, son frère, Teddy et son père, autour de la même « intrigue » que Briseurs de sorts.

Les textes d’Elenne sont un régal à lire rien que pour leur style, quel que soit le couple : Ron/Hermione, Ginny/Hermione, Lavande/Parvati,… Ses OS sont généralement liés entre eux, en recueils ou non, ou sont des prequels à une longue fic – on en ressort toujours avec l’envie d’en lire plus, et – oh joie! – il y a plus!

Avis : Bon, ça va être difficile de faire un commentaire sans partir dans les superlatifs ultra élogieux, parce que je viens tout juste de lire Briseurs de sorts, suite à la proposition de Cloe Lockless (que je remercie grandement : je me suis régalée), et que je suis sous le coup de l’émotion, là.

Bon, alors, premièrement, l’auteur propose une musique à écouter pendant la lecture. Mettez-la : c’est celle-ci.

Ensuite… comment dire ? Elenne est une auteur que j’ai découvert à l’occasion des défis sex is not the enemy et dont j’ai adoré absolument toutes les fictions (rien que le fait qu’elle me fasse lire du Harry Potter est, en fait, un exploit, parce que je ne lis pas ce fandom), et pourtant, j’ai encore plus aimé ce texte, je crois. C’est superbe, c’est touchant, c’est émouvant, c’est… (oh, ça y est, c’est parti pour les superlatifs).

L’histoire porte sur le personnage de Victoire (next gén Harry Potter : fille de Fleur Delacour et de Bill Weasley, pour ceux qui auraient du mal à se situer, comme moi) : sa relation avec Teddy Lupin (next gén Harry Potter : fils de Rémus Lupin et Nymphadora Tonks – relation canon), mais aussi et surtout de ses relations familiales et de, comme le dit très bien Cloe Lockless, l’amour qui n’est pas forcément là comme on pourrait le vouloir, les relations qui sont plus compliquées que les clichés auxquels on est habitués et infiniment plus humaines.

J’ai enchaîné sur le recueil d’OS sur Victoire, dans la foulée, et je le recommande également. Je n’ai pas ressenti autant d’émotion qu’à la lecture du premier OS (bon, ça ne pouvait pas se répéter tout le temps non plus), mais c’était quand même un régal (et, je le répète, je ne lis pas d’Harry Potter, alors pour que je le fasse quand même, c’est qu’il y a quelque chose). Le premier OS porte sur la grossesse de Fleur (la petite Victoire dans son ventre !) et c’est juste formidable la manière dont on retrouve absolument le caractère de Fleur tout comme la vision de la grossesse et de la relation maman/bébé est juste : je me suis régalée. Les deux suivants montrent une Victoire devenue plus grande, une Victoire qui ressemble déjà à celle racontée dans Briseurs de sorts, dans sa relation avec Teddy et également sa relation avec sa soeur, et c’est joli, aussi.

Quant à l’écriture, comme toujours, un style superbe, aucunes fautes et un « quelque chose », dans l’écriture, qui fait de cette auteur une auteur à lire absolument.

Fiction proposée par Cloe Lockless.

Publicités

3 réflexions sur “Briseurs de sorts + Victoires (Harry Potter, gén + hét, fr)

  1. Il y a des jolies choses, particulièrement dans la simplicité de tournures et des mots. D’autres choses un peu plus lourdes ou maladroite ou superflues, mais dans l’ensemble c’est assez agréable (et je parle en tant que non lectrice du fandom !).
    Par contre c’est effectivement quelque chose qui passe bien sur cette longueur, mais insupportable d’introspection si plus long !
    Je recommande aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s