Oh mon Dieu ! Ils sont tous pédés ! (One Piece, yaoi/slash, yuri/femslash, fr)

Oh mon Dieu ! Ils sont tous pédés ! (One Piece, yaoi/slash, yuri/femslash, fr)


Fiction centrée sur le personnage de : Usopp (Pipo).
Couples : Sanji x Zoro, Robin x Nami, Luffy x ?

Oh mon Dieu ! Ils sont tous pédés !

Auteur : mokoshna.
Genre(s) : Humour/Romance.
Rating : +18.
État : One-shot.
Connaissance du fandom : Conseillée.
Note : il n’est pas nécessaire d’avoir lu la fic citée dans le résumé pour comprendre et apprécier cet OS. Pour les néophytes : Pipo est la version française du nom d’Usopp, de même que Sandy = Sanji.

Résumé : Une petite suite à ‘Mon regard m’emporte vers le soleil’. Le titre sera expliqué à travers les yeux de ce pauvre Pipo… Yaoi, Yuri, SxZ, RxN, Lx?

Extrait :

Ce n’est pas que Pipo soit particulièrement homophobe. Pas du tout, même. Sa mère l’avait toujours élevé dans le respect des autres et tout ça (et le fait qu’il passe son temps à leur mentir ne comptait pas vraiment, merci). Il avait même entendu dire qu’un de ses oncles du côté de son père était amateur de garçons (mais il ne l’avait jamais vu parce qu’on lui interdisait de l’approcher). Donc il était super tolérant. Sa tolérance était aussi grande que le soleil. Aussi grande qu’une galaxie ; il aurait pu le jurer devant tout l’équipage du Going Merry. Donc il n’était pas homophobe, pas du tout. Et le fait qu’une bonne moitié au moins de ses camarades semblait résolument tourné vers les gens de leur propre sexe ne le dérangeait pas. Pas.du.tout.

Avis : En voilà une fic qu’elle est drôle et complètement déjantée.

Le style inimitable de mokoshna a ceci de génial qu’elle ose. Les faits qu’elle décrit pourraient paraître complètement improbables, simplement figés dans nos fantasmes de lecteurs, mais pas de tergiversations sous la plume de mokoshna : elle y va !

Le point fort – et la finalité – de cet OS, c’est son humour décapant. Les réflexions d’Usopp, qui essaie de toute son âme d’être indifférent aux tendances sexuelles de ses compagnons mais ne fait que se traumatiser à chaque pas qu’il fait, sont un régal. Mentionnons aussi les nombreuses parenthèses qui agrémentent la narration, créant des apartés qui réalisent la prouesse de me faire glousser à chaque fois, tels que l’explication de ce qu’est un « ragoût pirate » ou l’allusion à un forban accro à la grenadine.

Ne pas se laisser abuser par le style bon enfant du texte cependant : les lemon sont brefs mais on est loin de la fine fleur de la délicatesse – ce qui peut s’expliquer par le fait que ce soit un POV Usopp à la troisième personne ; le pauvre sniper n’est qu’à contrecœur le témoin de la réalité très crue qu’il a le malheur de surprendre. Et l’auteur n’a pas épargné Chopper…

À noter que les fans de Sanji x Zoro y trouveront aussi leur compte ; il m’a semblé que l’accent était davantage mis sur ce couple-là, et c’est que du croustillant.

L’écriture est sans faute, fluide et ronflante. Je vous enjoins donc à lire cet OS qui ne manque pas de bagout !

Publicités

Une réflexion sur “Oh mon Dieu ! Ils sont tous pédés ! (One Piece, yaoi/slash, yuri/femslash, fr)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s