The Sun Soul (Pokémon, gén, anglais)

The Sun Soul (Pokémon, gén, anglais)


Auteur : 50caliberchaos
Fandom : Pokémon.
Connaissance des fandoms : de base.
Genre : aventure/romance.
Rating : M.
Etat : en cours.
Personnages : Ash K./Satoshi & Misty/Kasumi
Langue : anglais.

The Sun Soul : 33 chapitres, 311 000 mots, en cours (j’ai malheureusement l’impression qu’il s’agit d’une longue interruption).
Disponible sur fanfiction.net.

Résumé :
Ah, ces magnifiques créatures qui partagent leur existence avec les humains ! Leurs pouvoirs sont utiles, mais parfois terrifiants. Comme ce serpent de mer qui tire des faisceaux d’énergie du calibre d’un croiseur impérial de Star Wars.
Et qui a détruit sous mes yeux ma ville natale, avec ma mère et presque toutes les personnes que je connaissais.
Je suis Ash Ketchum, et je m’efforce de survivre dans un monde qui ne pardonne pas l’erreur ou la faiblesse. Les Pokémon sont nos compagnons de routes, oui, mais je ne me fais pas d’illusion : ils sont aussi et surtout des armes. Des armes de destruction massive qu’aucune technologie
n’a pu contrer et qui ont représenté en eux-même l’ensemble des technologies militaires de mon monde. Je me suis fait des amis, humains comme Pokémon, mais je me suis fait aussi de nombreux ennemis. J’avance dans ce qui est à présent une quête pour neutraliser une menace aussi bien pour moi que pour notre civilisation. Et ici, pas de victoire par K.O., juste une règle : tuer ou être tué. Pokémon comme dresseurs, tous et toutes terminent de la même façon sous le souffle incendiaire d’un Dracaufeu : en tas de cendres incandescentes.

Avis – par Rufus Shinra :
Cette fic réussit l’exploit de garder la trame du jeu originel tout en prenant comme règle de base : les attaques de ces créatures ont des effets réalistes. Un coup de griffe d’un bestiau de 250 kg vous tuera. Tuer le dresseur ennemi est une tactique valable et souvent recommandée. Une décharge de foudre a des effets très délétères sur la santé. Les dresseurs avec des créatures entraînées et puissantes dominent la société, chaque ville devant payer sa protection auprès des forts pour éviter des attaques de pillards et de dresseurs indépendants. La réalité est dure, n’importe qui peut mourir à n’importe quel moment. Ceux qui survivent pour atteindre la vieillesse sont donc des durs à cuire. Sans exception.

Autre recommandation : sur Tvtropes (faire défiler la page pour trouver la recommandation sur cette fiction).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s