Le Fou, l’Impératrice et le Pendu (fiction originale, hét, fr)

Le Fou, l’Impératrice et le Pendu (fiction originale, hét, fr)


Couple : Personnages originaux
Rating : 16 +
Genre : Drame/Romance/Général
Particularité : Aucune
Progression de l’histoire : En cours – fiche écrite jusqu’à lecture du chapitre 4
Auteur : Cosette
Lien vers l’histoire : Le Fou, l’Impératrice et le Pendu EDIT : Lien mort, l’auteur ayant désactivé sa fiction dans le but d’une réécriture. Cette désactivation durant cependant depuis un temps prolongé, nous ignorons si l’auteur remettra en ligne sa fiction et vous invitons à cliquer sur le lien si vous souhaitez le vérifier.

Résumé :

Citation:
Dans la ville de D. et ses alentours, tout le monde se souvient du meurtre de l’adolescent Melvyn Maval il y a deux ans, retrouvé battu à mort sur la berge d’une rivière.Ethel, elle, jeune étudiante sortant d’une rupture douloureuse, désire aller mieux et change d’appartement, qu’elle louait jusque là avec deux amis. Son nouveau colocataire, à peine plus âgé qu’elle la fascine étrangement, malgré son comportement exécrable.Morphée. Lui, qui fout sa vie en l’air, entre alcool, tabac, sorties et cie, est las de tout. Mais son comportement étrange, ses humeurs aussi variantes que la lune, révèlent une personnalité instable que sa jeune colocataire ne comprend pas.Trois cartes, mais trop de personnages. Où une jeune fille apprendra à ses dépends qu’il vaut mieux ne jamais chercher à sortir les squelettes dissimulés dans les placards.

Commentaire :

C’est tout d’abord le titre qui m’a attiré, original et qui m’a d’ailleurs fait penser à Alice aux Pays des Merveilles. Allez savoir pourquoi, la vague Tim Burton peut-être.
Ensuite, le résumé, avouez qu’il est bien construit et qu’il a de quoi vous mettre l’eau à la bouche.

J’en viens enfin aux chapitres. Voici tout à fait le genre d’auteur qui me donne envie d’écrire de beaux textes. L’écriture fluide, agréable à lire, l’amertume des personnages et la trame parfaitement séduisante promettent de nous préoccuper pour un moment – jusqu’à ce qu’on découvre ce qui se cache derrière tout ça

Le Prologue nous offre déjà un avant-goût, nous faisant découvrir ce qui semble être le point de départ d’une histoire tourmentée et pleine d’angoisse dans laquelle va s’embringuer Ethel – on le suppose. Mais alors, quels rôles tiennent les autres ?

En parlant des personnages, le caractère fort agaçant de Morphée – le Roi incontesté de la sieste au passage, il porte bien son nom – est probablement l’être le plus intéressant et fascinant de la fiction. Son insociabilité, son irrespect, sa paresse et son esprit manipulateur font de lui quelqu’un de mystérieux et d’indéniablement détestable. Cependant, derrière chacun des mots que Cosette met en place, on devine qu’une souffrance se cache au plus profond de son coeur, le poussant à broyer du noir et à se couper du monde.

Enfin, une fabuleuse histoire à découvrir et à apprécier, bien qu’elle n’en soit qu’à son commencement.
J’ai beau chercher, je ne lui trouve aucun défault, on espère juste qu’elle sera à la hauteur de nos attentes.

Laissez-vous tenter !

Fiche issue du : Grimoire.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s