The Nature Series (The Sentinel, slash + femslash, ang)

The Nature Series (The Sentinel, slash + femslash, ang)


Persos/Couple : Jim/Blair, Megan/OFC.

Titre : The Nature Series.

Auteur : cesperanza, Speranza sur AO3.
Fandom : The Sentinel.
Statut : Finie .
Nombre de mots : 4 arcs consécutifs, 29 parties/one-shots au total(Je ne compte pas The Cycle Serie, une sorte de séquelle avec d’autres personnages originaux dans le futur, que je n’ai pas eu le courage de lire :(. J’aime trop l’univers avec Jim et Blair).
Rating : NC-17.
Langue : Anglaise.
Genre : slash, femslash, léger AU, romance, chamanisme, lien mystique. Violence dans le premier chapitre.

Connaissance du fandom : d’utile à inutile (peut-être très sympa aussi en tant que presque originale).

Résumé : Blair prend une décision qui doit changer sa relation avec Jim. Mais il est loin de se douter de toutes les conséquences que cela peut impliquer. (résumé bidon par moi malheureusement =.=).

Notes : Important. Le lien vous emmène vers la section The Sentinel du site de Speranza. The Nature Series est dans la colonne de gauche. Il n’y a pas de lien à la fin de chaque one-shot pour aller au suivant. Cette page est votre fil d’Ariane.

Pourquoi lire cette fic ?

J’adore Cesperanza. L’une de mes auteures préférées dans de nombreux fandoms. TOUTES ses fics Stargate Atlantis sont géniales (ses Sherlock sont très sympas aussi) mais je l’ai d’abord découverte grâce à The Sentinel.

L’univers est vraiment super. L’auteur développe les personnages avec beaucoup d’habileté, ils sont in character et elle se les approprient totalement. Elle crée une sorte de mythologie, de système dans une série où c’est l’anarchie complète. Sentinel, guide, comment, pourquoi ?

La relation Jim et Blair, leur dynamique avec l’équipe de la criminelle, leurs familles, les autres et les secrets. Juste une vraie référence. Qui peut-être très sympa aussi en tant que presque originale. Si vous connaissez juste les bases de la série, allez-y. Vous n’avez vraiment pas besoin de plus pour passer un super long moment :)

Même si certains aspects on un peu vieilli, c’est une fic qui date de 2000 c’est toujours aussi bien de la relire.

Un extrait :

It was a matter of nature vs. nurture, biology vs. culture, and he, an anthropologist, should have known better. For god’s sake, it was his proclaimed area of expertise. Amateurs got it wrong, he knew; they weighed nature and nurture and plumped for the power of nature every time. « It’s just nature, » they mewled earnestly. « You can’t change nature. » Leopards and their spots, just can’t do nothin’ ’bout ’em. Biology as destiny, blah blah, and all that jazz.

All that crap. Blair bit back another laugh, willing his body to relax, knowing that in his case, laughter was not the best medicine, that laughter hurt. He laughed bitterly because he was a scientist, and he knew damn well that, contrary to popular opinion, the human race was brilliant at messing with nature. Vaccines. Heart transplants. Sex-change operations. They were cloning sheep, for god’s sake. So why not spotless leopards? Nature was easy to trick, twist, outwit, manipulate.

But culture — -ah, now culture was a bitch.

Fiche issue de : Rec Rec Rec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s