Six Months Is Much Too Long (Mythologie gréco-romaine, hét, angl)

Six Months Is Much Too Long (Mythologie gréco-romaine, hét, angl)


Couple : Hades X Persephone

Six Months Is Much Too Long
Auteur : Emerald S. Sparrow
Genres : Romance/Humour
Rating : M
État : Terminée/2 chapitres

Résumé : Part 1: Persephone gets a pleasant surprise while visiting Olympus with her mother. Part 2: Hades gets a pleasant surprise when Persephone returns.

Avis : c’est en découvrant il n’y a pas longtemps la section « Greek Mythology » de ff.net que je suis tombée sur le pot aux roses. What a surprise ! Une série d’histoires croustillantes dont celle à l’origine de cette recommandation. Mes aïeux, quel délice que cette fiction, vraiment =)

Niveau fond, l’histoire est divisée en deux parties bien distinctes. La première relate la rencontre entre Perséphone et son mari sur le Mont Olympe, alors que le couple n’est pas censé se voir à cette période de l’année : la déesse doit normalement passer son temps avec sa mère Déméter, suivant un accord trouvé par Zeus, pour régler la situation de la jeune fille. La seconde conte le retour de Perséphone aux Enfers, événement célébré d’une façon fort sensuelle. Ce procédé est, à mon sens, habilement mené et tout à fait à propos. Ici, nul besoin de transition pour expliquer ce qui s’est produit dans l’intervalle. On le devine aisément et, franchement, ce n’est pas ce qui intéresse le plus le lecteur (moi, en tout cas).

De cette manière, la mise en bouche et la scène lemoneuse sont accrocheuses et agréables à souhait. On sent vraiment le désir que les protagonistes éprouvent l’un pour l’autre et c’est fort appréciable. On se laisse même emporter par les préliminaires – conscients d’un côté, inconscients de l’autres – ainsi que par l’union du couple chtonien. Après une telle lecture, on a presque envie d’être à la place de Perséphone, parce qu’avoir un amant tel qu’Hadès… miam, miam, miam =) Bref, je crois que vous avez saisi le tableau.

Niveau forme, j’avoue avoir été conquise. Même si quelques répétitions sont présentes, la plume est assez sophistiquée, très agréable et même dynamique par endroits. On se laisse vite prendre par les mots ; on désire connaître la suite du récit. En outre, l’auteur fait bon usage des descriptions. Elles ne sont pas trop lourdes, paraissent bien intégrées au texte et aident le lecteur à facilement s’y retrouver.

Petit hic : l’écrivain a parfois tendance à employer des termes ou expressions « modernes », soit sur le plan narratif, soit sur le plan des dialogues. Ils ne semblent ainsi pas forcément correspondre à l’époque mythologique. Ce qui m’a un peu surprise au cours de ma lecture.

Hormis ce défaut, le style possède bien des atouts.

Par cette recommandation, j’espère vous avoir convaincus, chers lecteurs, à jeter un œil à cette histoire très caliente =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s