Et si… (Kaamelott, gén, fr)

Et si… (Kaamelott, gén, fr)


Fiction centrée sur les personnages de: Leodagan et de nombreux personnages de la série.

Et si…

Auteur : foreverblue.
Genre(s) : Humour.
Rating : Accord parental.
État : One-shot.
Connaissance du fandom: Indispensable.

Résumé:

Citation:
Et si ce n’était pas Arthur qui avait retiré Excalibur de son rocher.

Avis : Je dois dire que j’ai absolument craqué sur l’idée de cette fanfiction : et si c’était Léodagan qui avait retiré l’épée.

La fiction commence sur Léodagan allant voir Merlin pour connaître les effets d’un médaillon semblant avoir quelques pouvoirs magiques… et nous voilà projeté dans un épisode alternatif de la série où, cette fois, c’est lui le roi de Kaamelott (et, connaissant le personnage…).

Le texte est écrit comme un dialogue de théâtre ou de cinéma (enfin, ou de série, en l’occurrence), avec dialogues théâtraux et didascalies pour donner des indications de lieu, de temps, ainsi que certaines actions des personnages, etc., ce qui fait qu’on a totalement l’impression d’être devant le texte d’un épisode et c’est très agréable. On peut très aisément s’imaginer l’épisode en question et se retrouver, ainsi, comme devant la série.

Les personnages sont bien respectés, leurs caractères et leurs différentes manières de s’exprimer aussi (mention spéciale à Leodagan dont les paroles sont toujours autant un régal).

La fiction se décline en deux épisodes, comme s’il y avait une « suite » au premier, un chapitre étant consacré à chacun. Le format de la série : introduction, générique, épisode en une ou plusieurs scènes, noir puis dernière petite phrase est impeccablement respecté.

Pour les petites réserves, j’avoue avoir tellement apprécié la présentation du début, avec les textes centrés en dessous des noms des personnages en gras, qui rappelle totalement la mise en page de certaines pièces de théâtre, que j’ai regretté qu’elle ne continue pas ainsi ensuite, la suivante étant moins agréable à l’œil et légèrement moins claire, les noms des personnages n’apparaissant plus en gras. Je n’ai pas compris la raison du changement, d’ailleurs. Il y a également (rarement) l’espace avant les deux points qui a sauté en début de réplique, aussi, et une majuscule qui manque en début de dialogue.
L’usage des points d’exclamation est un peu trop important parfois, je trouve également, et le rythme légèrement irrégulier.
On peut aussi, suivant les goûts de chacun, éventuellement regretter la manière « parlée » dont sont écrites certaines répliques, certaines voyelles ayant sauté comme dans « Foutez le camp d’là » ou certaines négations n’étant pas écrites (« On va rien attendre du tout ! »). Cependant, c’est tout à fait justifié par le fandom.

Cette fiction réserve, également, quelques mystères et surprises. L’humour (indispensable, ici) est présent.

Enfin, cerise sur le gâteau, la fin nous remet de nouveau face à Leodagan allant voir Merlin pour connaître les effets d’un médaillon semblant avoir quelques pouvoirs magiques (re), ce qui est excellent, et… ah, la dernière phrase est absolument géniale !

Fiche repostée dans : le grimoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s