A bout de nerfs (Wit’s end) (Stargate Atlantis, Général, Fr + Ang)

A bout de nerfs (Wit’s end) (Stargate Atlantis, Général, Fr + Ang)


Fiction centrée sur : Rodney McKay (et John Sheppard)

À bout de nerfs

Traductrice : SuperMiss
Auteur : Greywolf Lupous
Genre(s) : SF, angst, amitié
Rating : T / +13
État : Terminée (6 chapitres ; ~24.000 mots).
Connaissance du fandom : entre Conseillée et Inutile (j’imagine qu’il est préférable de connaître les grandes lignes de l’univers global de « Stargate » – voyages dans l’espace, exploration de planètes, lutte contre des aliens, tout ça – mais je connais moi-même extrêmement peu la série « SGA », donc…)
Spoiler (d’après l’auteur) : Aucun en particulier, bien que dans mon esprit l’histoire se situe vers la fin de la saison 3, donc il se peut qu’il y en ait certains en arrière plan.

Particularité/Note : traduction française de la fic Wit’s end

Résumé : « Crois-moi, Sheppard, le jour où je craquerai pour de bon dans un futur lointain après qu’un de ces idiots qu’on appelle mon équipe aura enclenché l’autodestruction de la cité pour la millième fois je peux t’assurer qu’à ce moment-là ça sera pas beau à voir. »

Avis : Je ne me souviens vraiment pas comment je suis tombée sur cette fic, ni même pourquoi je l’ai lue parce que je ne trouve pas le résumé particulièrement accrocheur. Et je ne sais fichtrement pas pourquoi je ne suis pas allée lire la version d’origine ! Je ne lis pourtant jamais, jamais les traductions quand je suis capable de lire une fic en V.O. !

Toujours est-il que j’ai passé un très très agréable moment de lecture. Le français, d’abord, est impeccable au point de m’avoir rapidement fait oublier qu’il s’agissait d’une traduction. SuperMiss est même parvenue à adapter le jeu de mots sur le nom du méchant (détail pour lequel je lui tire mon chapeau).
Ensuite, le caractère des personnages est bien respecté. Je n’ai vu que peu d’épisodes SG-A mais j’ai parfaitement retrouvé dans cette fic ce que je connaissais de McKay et de Sheppard, ainsi que des autres personnages de l’équipe. Le scénario m’a également paru crédible au sein de l’univers, je veux dire par là qu’il donne plutôt bien l’impression d’être un épisode de la série.

Le contenu, enfin, est réjouissant pour un peu qu’on aime (comme moi) l’angoisse des boucles temporelles.
Le synopsis tient en peu de mots : l’équipe de Sheppard se retrouve coincée sur une planète face à une machine folle qui explose au bout d’un temps précis. Mais au lieu de mourir, ils se retrouvent au point de départ, coincés sur une planète face à une machine folle qui… Et seul Rodney en a conscience. Son seul espoir : réparer la machine. Problème : malgré tout son génie, il se révèle impuissant. Sale coup pour son ego tout d’abord, avant que cela ne devienne beaucoup plus que ça… Et au bout du temps qui lui est imparti (assez court, je crois que c’est quelque chose comme 15 minutes ?), il lui faut tout recommencer depuis le début. Y compris expliquer à son équipe son empressement, son épuisement psychologique, son envie de laisser tomber parce qu’à quoi bon, et son désespoir de ne pouvoir sauver ses amis…

Une fic stressante et tout simplement réjouissante. On en souhaiterait presque que la boucle ne se termine jamais pour en profiter encore, encore et encore…

(Si vous aimez la fic, plutôt que de le dire ici, dites-le à l’auteur/la traductrice !)

Publicités

3 réflexions sur “A bout de nerfs (Wit’s end) (Stargate Atlantis, Général, Fr + Ang)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s