Reasons To Be There (Kushiel, gén, angl)

Reasons To Be There (Kushiel, gén, angl)


Fiction centrée sur les personnages de : Sidonie de la Courcel, Imriel de la Courcel, Melisande Shahrizai.

Auteur : Lauren (notalwaysweak).
Genre(s) : Général.
Rating : Tout public.
État : One-shot.
Connaissance du fandom : Indispensable.

Résumé : Post-Kushiel’s Mercy; an unexpected reunion.

Avis : voilà un petit one-shot absolument charmant et agréable, sur lequel je suis tombée il y a un moment déjà. C’est en le relisant récemment, après la création de FINTE, que j’ai eu l’envie d’en faire une petite recommandation.

Ce one-shot, donc, nous conte le bref récit des retrouvailles d’un fils – marié et père – et sa mère. Le contexte demeure, à mon sens, vraiment bien choisi, puisqu’il se situe à la fin de la série, soit après Kushiel’s Mercy. Selon moi, il s’agit là du meilleur moyen pour inclure cette scène dans la saga de Jacqueline Carey, car l’un des protagonistes, à savoir Anielle, la fille d’Imriel et Sidonie, est présente, alors qu’elle n’est même pas conçue dans la série.
Concernant plus particulièrement la réunion familiale, je la trouve bien amenée et savamment exploitée. Bien que seul son début nous soit narré, cette façon de procéder est, à mon avis, plus percutante qu’une longue description du dîner et des conversations qui l’agrémentent. Cela fait mieux ressortir les émotions et accroît davantage l’impact de la scène sur notre esprit.

Ensuite, ce qui me plaît aussi, c’est l’évolution des personnages. L’on recroise avec joie Imriel et Sidonie, qui goûtent finalement le bonheur de la paternité et de la maternité, plus posés et plus sereins dans leur vie à deux. Leur relation est complice, chaleureuse, signe qu’elle suit son cours naturel.
Quant à Melisande, elle me donne l’impression d’incarner le prolongement logique de celle que j’ai vue dans Kushiel’s Mercy. La sachant très curieuse de tout ce que touche de près son fils, elle ne pouvait résister à la tentation de venir le voir en cachette, afin de s’assurer de son bien-être et de s’informer au sujet de l’agrandissement de sa famille. Raison pour laquelle je ne trouve pas les agissements de Melisande OOC (Out Of Character). Mais peut-être cet avis n’est-il pas partagé de tout le monde.
J’apprécie également les interactions entre les trois personnages. L’on s’aperçoit que, malgré le passé douloureux d’Imriel et malgré tous les méfaits commis par sa mère, l’homme tient à elle. Il s’inquiète effectivement de sa protection. En ce qui concerne Sidonie et Melisande, je suis pareillement satisfaite. L’on remarque bien que l’héritière royale est toute disposée à faire la connaissance de sa belle-mère, comme elle en avait émis le désir dans Kushiel’s Mercy, même si le premier échange n’est pas le plus chaleureux qui soit. Subséquemment, les choses se tassent pour prendre une tournure cordiale. Ce que j’aime particulièrement.

Finalement, ce qui m’a aussi fait aimer ce one-shot, c’est la plume de l’auteur. Elle demeure vraiment agréable pour l’oeil, assez accessible, mais en même temps assez élégante. Un petit régal.

Voilà donc une histoire touchante et agréable qui, je l’espère, vous plaira également Very Happy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s