Orange Blues, Soul Blue, Révélations (Batman/DCU, yaoi/slash, fr)

Orange Blues, Soul Blue, Révélations (Batman/DCU, yaoi/slash, fr)


Persos/Couples : Tim/Conner, Dick/Bruce, le reste du batverse.

Titre : Orange Blues, Soul Blue, Révélations.

Auteurshakeskp alias Shakes Kinder Pinguy.
Fandom : DCU, Batman.
Statut : Série de deux très gros one-shots et quelques ficlets, se situant dans le même univers.
Rating : PG-13.
Langue : français.
Genre : romance, aventure, angst (hé, c’est la batfamille quand même, sans angst ils seraient malheureux).

Résumé : Dans lequel la Batfamille se remet péniblement d’une Crise de plus, seulement pour en voir arriver une nouvelle.
Orange Blues est centré sur le Conner/Tim : « Tu étais mort et Dick ne se réveillait pas… » Tim déteste le week-end. C’est réciproque.
Soul Blue raconte la même histoire, avec le prisme Dick/Bruce, éclaire les scènes manquantes, apporte la conclusion nécessaire : Dick voudrait savoir à quoi Bruce joue. En toute sincérité, Bruce aussi.

Nombre de mots : 17 000 pour Orange Blues, 16 000 pour Soul Blue.

Avant de commencer : Pour ceux qui auraient des lacunes en Batfamille, ce post récapitulatif (Admin : lien mort) et pour ceux qui se posent des questions sur Dick et Bruce, celui-là.

Pourquoi cette fic doit être lue ? :

– Parce que c’est merveilleusement écrit, fluide et captivant. Que les émotions sont déchirantes, surtout dans la relation entre Bruce et Dick, ou on sent tout le poids du passé entre Batman et son premier Robin, toute le portée de leur évolution, mais aussi du côté de Tim, entre les Titans qui peinent à être une équipe, les mélodrames familiaux et Conner qui se découvre de nouveaux horizons. Que c’est aussi réconfortant parfois, ou amusant, bref, un vrai grand huit émotionnel très bien amené.

– Parce que mal connaitre l’univers n’est pas suffisant pour empêcher de lire et d’aimer, de se laisser entrainer.

– Parce que c’est tout ce qu’on aime du clan Batman (en tout cas ce que j’aime), avec ses névroses, ses obsessions, ses déchirements mais aussi sa solidarité, le tout par le point de vue de Tim, qui comprend quasiment tout mais pas tout a fait quand même.

– Parce que les romances développées, si elles ne sont pas canon, n’en sont pas moins parfaitement amenées et gérées (et que la « technique pour empêcher Dick de bouger signée Batman » est canon elle, parfaitement canon !

– Parce qu’après avoir fini de lire, j’avais l’impression de mieux comprendre Bruce Wayne.

– Parce que ♥ tout simplement. Il n’y a pas de mots pour dire à quel point j’aime ces fics.

Et n’oubliez pas de lire les notes de l’auteur à la fin, elles valent le coup.

Extrait :

Bruce ne se souvient pas. Pas comme une réalité en tout cas. C’est un rêve : Nightwing dans son champ de vision. Dick tombe.
Et ne se rattrape pas.
Black-out.
Plus tard, Clark lui dit : « Tu as hurlé. »
Rugi », corrige Diana.
(Quelqu’un a murmuré à son oreille : « Un meurtrier dans la famille, ça suffit. »)
« Bordel, j’ai bien cru que t’allais tuer Unik, avoue Ollie. Si ton gamin psycho s’en était pas chargé… »
Dick dort sur un lit blanc, Raven à son chevet.
« Il va s’en sortir. »
Une voix hésitante, jeune mais obstinée, Kon El. Conner.
« Il faut prévenir Tim. Robin. Il doit s’inquiéter. Je peux y aller, si vous voulez. »
Tim. Tim va bien, lui dit-on. Il est au manoir, à l’abri.
Bruce ne sait pas combien de temps s’écoule avant que Clark ne le force à sortir de la pièce où repose Dick.
Bruce ne se rappelle que la peur.

Fiche écrite initialement pour rec rec rec.

Publicités

Une réflexion sur “Orange Blues, Soul Blue, Révélations (Batman/DCU, yaoi/slash, fr)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s