Réminiscence (St Seiya, yaoi/slash, fr)

Réminiscence (St Seiya, yaoi/slash, fr)


Persos/Couples : Milo/Camus, Aiolia/Milo

Titre : Réminiscence

Auteur : kitsu34
Statut : Terminé (3 chapitres)
Nombre de mots : 12 821
Rating : 13+
Genre : Slash, Angst, Drame

 Résumé : Ce matin est douloureux pour Aiolia : quelques jours auparavant, les chevaliers d’or sont tous revenus à la vie après la bataille d’Hadès. Tous, Camus compris. Mais son retour marque-t-il la fin de ce qui a eu lieu pendant sa mort entre Aiolia et Milo?

Avis : Pourquoi vous devez absolument lire cette fic ?

Voici une courte fic prenante et bouleversante. Construite en alternant les flash-back, elle relate du point de vue du Chevalier du Lion l’amour à sens unique qu’il se découvre pour son meilleur ami. En même temps, on voit à travers lui l’amour passionné du Scorpion pour le Verseau, si froid et insensible d’apparence.
L’auteur parvient, avec une histoire finalement très courte, à décrire une grande puissance de sentiments. Chacun est rongé par le désespoir : de perdre Camus pour Milo, de réaliser que Milo ne peut lui rendre ses sentiments pour Aiolia. L’amour dévorant de Milo ne peut se comparer qu’à la droiture d’Aiolia, qui se brise le cœur en se taisant.
Je n’ai pas lu beaucoup de fics sur St Seiya, même si je sais que le couple Camus/Milo est quasiment canon. Mais on a ici un très beau portrait d’Aiolia, mon chevalier préféré, rarement mis à l’honneur. Je vous encourage vivement à la lire !

Aiolia resta un long moment immobile dans le salon dévasté à fixer sa main. Un hoquet le secoua et il poussa un rugissement soudain avant de se précipiter comme un fou dans le couloir qui menait à la chambre de Milo.

Il défonça plutôt qu’il n’ouvrit la porte, haletant, le sang battant aux tempes, sentant la colère le submerger.

Il avait voulu mourir ! Il avait voulu le quitter, lui, Aiolia, son meilleur ami ! Et pourquoi ? Pourquoi ? Un rire amer lui monta aux lèvres. Un rire dément, violent. Plutôt pour qui, n’est-ce pas ? Il avait voulu le rejoindre ! Lui ! Encore lui ! Toujours lui ! Lui ! LUI ! Il était mort, bon sang ! Quand en serait-il débarrassé ? Quand ?

Il avait voulu mourir… Le quitter, lui. Le rejoindre, lui.

Il l’aimait donc à ce point… Au point de le trahir ? A quoi bon lutter ? Il avait perdu…

Un gémissement tira Aiolia de sa torpeur. Péniblement, du lit où il était couché, Milo se redressa sur un bras. Ses yeux turquoises semblèrent avoir du mal à ajuster leur vision, puis il reconnut son ami. Aucune joie ne s’afficha sur son visage. Au contraire. Il baissa la tête, laissant la masse de ses boucles sales et emmêlées venir le dissimuler aux regards d’Aiolia.

Celui-ci sentit son cœur se serrer et sa colère, un instant retombée à la vue de son ami, flamber à nouveau. C’était injuste ! Il était vivant après tout, lui ! L’autre était mort ! Mort ! Rien ne pourrait changer ça ! Milo serait à lui, un jour. Ça prendrait le temps qu’il faudrait. Il serait patient, voilà tout.

Fiche issue de : rec rec rec.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s