L’enfance d’un Thain (Le seigneur des anneaux, gén, fr)

L’enfance d’un Thain (Le seigneur des anneaux, gén, fr)


Persos/Couples : Pippin, Merry, Frodon, Sam, la famille Touque, tous les Hobbits de la Comté, apparition de Gandalf

L’enfance d’un Thain
Auteur : Albane
Statut : Achevée (210 chapitres) Annexes en cours (une 10aine). (Note Admin : dernière update : mai 2010, avec 13 annexes, soit un total de 223 chapitres, fiction et annexes compris).
Rating : Tout public
Genres : Général, Humour

Résumé : La vie de Peregrïn Touque, fils et héritier du Thain (chef militaire de la Comté, titre honorifique plus qu’autre chose, vu que les Hobbits n’ont pas fait la guerre depuis des générations…), de sa naissance jusqu’à la fameuse soirée d’adieu de Biblon Sacquet.

Avis : L’ambition énorme de cette fic n’est pas mal placée : on a là un projet bien réfléchi, et très bien documenté. On y retrouve tous les Hobbits mentionnés par Tolkien dans ses arbres généalogiques compliqués. Tout est rigoureusement accordé au canon, des dates au profil des personnages : l’auteur a écrit en se basant sur les notes incroyables de Tolkien.

C’es une fic avant tout drôle et tendre. Les réflexions de bébé Pippin deviennent peui à peu des interrogations d’enfant, et on vit avec bonheur les frasques de cette calamité ambulante mais si charmante, qui forme avec son cousin Merry un redoutable duo. On y croise aussi les premiers amours de Frodon, les histoires de famille, l’amour inconditionnel des Hobbits pour tout ce qui se mange, et un Gandalf qui émerveille les petits Hobbits.

C’est frais, gentil et doux comme la campagne généreuse des Hobbits, et c’est rempli de clins d’œil à l’œuvre de Tolkien !

Citation:

Elle est toute serrée contre lui, et je la vois trembler nerveusement d’ici. Je l’entends sanglotter tout aussi nerveusement. Je pense que Frodon, même s’il essaie de la rassurer, n’en mêne pas plus large . Sûrement la peur d’être en pleine nuit, en pleine forêt !

« Frodon ! Oh, j’ai peur ! Et si on ne les retrouvait pas ? Et s’ils s’étaient fait kidnappés ? Et s’il s’étaient fait attaqué par des loups ? »

« Mais non ! Merry est un malin ! »

« Oui, mais ce n’est qu’un enfant ! Et s’ils étaient blessés ? » s’exclame Pearl en se jetant contre la poitrine de Frodon.

Ils se sont arrêtés comme ça. Ma sœur recroquevillée dans les bras de Frodon, et lui la serrant tendrement, lui embrassant les cheveux.

Plus qu’un talus et je suis à coté d’eux. J’entends Frodon qui fait d’une voix étranglée :

« Oh Pearl ! Ce n’est peut-être pas le moment idéal, mais . . . tu es encore plus mignone quand tu as peur ! Il faut que je te le dise ! Pearl, je t’ai… »

Je ne sais pas ce qu’il allait lui dire, mais moi, en tout cas, je glisse sur une feuille mouillée et je dégringole le talus en roulé-boulé, pour finir, juste à leur pieds.

Dans un cri, Pearl se jette à terre, sur moi. Puis tout de suite, Frodon fait de même.

« Pippin ! Pippin ! Oh mon chéri ! Tu es là ! Qu’est-ce que j’ai eu peur ! Pippin ! Pippin ! » s’exclame Pearl en pleurs.

Pearl me serre à m’en étouffer et me fait plein de bisous mouillés de larmes. Frodon, lui, la torche en l’air, nous sert tout les deux, et me murmure d’une voix brisée par l’émotion.

« Pippin ! Mon petit ! Je n’ai jamais été aussi content de te voir ! Pippin, j’ai cru mourir d’inquiétude ! »

« Mua auffi ! Mua auffi ! »

Points faibles : fic très longue, mais heureusement les chapitres ne sont pas si copieux que ça.

Fiche issue de : Rec rec rec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s