And All That Music + textes bonus (Harry Potter, slash, fr)

And All That Music + textes bonus (Harry Potter, slash, fr)


Pairing : Draco/Harry, Harry/Severus, Harry/Sirius, Harry/ Remus, Sirius/Remus…
Personnages Principaux : Harry, Draco, Severus, Lucius ainsi que plusieurs autres persos, OCs ou non.

Titre : And All That Music

Auteur : Katoru87.
Type : Saga Terminée.
Genre : AU, Slash, Romance, Angst, Érotisme.
Rating : R sur FFnet, NC-17 si le site le permettait.

Résumé : Harry est un jeune étudiant désargenté et seul qui fait de son mieux pour survivre à Londres, une ville hors de prix. Il va jusqu’à vendre la seule chose qu’il possède vraiment : son corps. (Résumé de Katoru87)

Avis, par Meish Kaos : Pourquoi tout le monde doit lire cette fic : Si cette fic avait été un AU uniquement centrée sur l’histoire compliquée entre Harry et Draco, Harry et Severus, Harry et Sirius, Harry et Remus, Sirius et Remus, etc… (ne vous en faites pas, ce ne sont pas QUE des histoires de sexe entre ces personnages !), bref, si ça avait été un AU traitant uniquement des relations inter-humaines, je ne crois pas que j’aurais autant accroché.

La caractérisation des personnages est très intéressante. Harry est dépeint sous les traits d’un étudiant du conservatoire, d’un jeune violoniste sans le sou, fragile certes mais masculin à la fois, contrairement à la vision d’Harry que l’ont voit généralement lorsqu’il est le dominé du couple. Draco est hautain mais attentionné, un pianiste aux mains et à l’attitude délicate, l’alter-ego parfait pour Harry. Severus est un chanteur à la voix ensorcelante et au caractère à la fois manipulateur et distant, passionné et protecteur. Je ne m’étendrai pas sur les autres personnages, mais je puis vous assurer qu’ils en valent le détour.

L’action est passionnante. Puisque les personnages sont aussi attachants, on suit les aventures d’Harry avec plaisir et inquiétude parfois, on est plongés dans l’histoire jusqu’aux petites heures du matin, au point d’en oublier ses obligations. Bonus : on ne sait jamais d’où viendra le prochain clin d’oeil à l’oeuvre de JKR. Ollivander en luthier, Voldemort en chanteur d’un groupe de metal, Hermione en bouquiniste, les baguettes jumelles transformées en… ah, mais je ne vais pas vous gâcher la surprise ! ;)

Cependant, ce qui est venu me chercher dès le départ, c’est la musique. Elle est présente partout : dans les événements, évidemment, puisque les personnages principaux sont tous des artistes musicaux ou gravitent autour de cet univers. Mais également dans le style, dans le rythme de l’écriture de Katoru. La musique est à cette fic ce que la magie est aux romans de JKR.

Extrait :

Je sais que ce n’est pas original comme entrée en matière, mais je me les pèle. Il fait froid et je suis pas vraiment habillé pour supporter une température pareille. En plus, j’aime pas ce quartier et cette rue encore moins. J’ai l’impression de faire tâche dans l’ambiance et le décors porno chic de Walton Street, une petite rue près d’Harrods. Ici, ça pue pas le sexe facile et la bibine bon marché. Ça sent le show érotique classe, genre Moulin Rouge, et le champagne français. Au milieu des costards Armani, planté devant une boutique de lingerie Victoria’s secret (1), un jeune adulte mal fringué, presque ridicule avec ses grosses godasses peintes en vert et son jean troué aux genoux, est debout en train de geler, et ce mec c’est moi. Bref, je cadre pas et les passants « respectables » – s’ils l’étaient vraiment, ils traîneraient pas ici. Le porno chic, c’est toujours du porno, qu’on le planque sous la soie et la dentelle ou pas – me le font bien sentir. Je suis petit, ça me désespère déjà en temps normal, quand je traîne près de chez moi où on me connaît plutôt bien, mais là, c’est pire que tout. Tous ceux qui marchent baissent les yeux vers moi, me scrutent avec mépris et je me sens encore plus minuscule que d’habitude et encore moins à ma place.

Non mais qu’est-ce qu’ils s’imaginent? Que je fais ça pour le plaisir? Que je rêve chaque nuit de me faire sauter par un richard pour qui je ne suis qu’un bout de viande à bourrer et qui va me filer une miette de son pognon pour que je puisse manger? C’est mesquin, mais je sais que c’est ça qu’ils pensent. Quand on a jamais touché le fond, c’est dur de comprendre ceux qui le squattent sans pouvoir s’en sortir.

Au fait ! Il existe même quelques bonus à cette fic si ça vous intéresse ! Une préquelle de trois chapitres qui met en scène Sirius et Remus en personnages principaux (Carpe Diem) et une série de One-Shot (un seul pour le moment) qui relate divers événements importants de la vie d’Harry que la fic principale a dû laisser de côté (Les oneshot de And All That Music (Note (admin) : lien mort)). Voyez, les gens, plein de bonne lecture en perspective… ;)

Fiche issue de : Accio fics.

Note (admin’) : cette fiction a eue depuis un début de suite (non lue) : And all that music : The Show must go on, qui est restée inachevée (7 chapitres + un huitième dans lequel l’auteur explique la fin).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s