Azkaban Break + suites (Harry Potter, gén, fr)

Azkaban Break + suites (Harry Potter, gén, fr)


Personnages principaux : Regulus, Rogue, Sirius, Remus.

Azkaban Break

(EDIT) + suites: Les évadés d’Azkaban et Les évadés de l’Ombre.

Auteur : colibri vert.
Type : saga terminée (42 chapitres).
Genre : Angst, Action.
Rating : 13 +.

Résumé : Regulus Black, présumé mort, infiltre la prison d’Azkaban avec l’aide de Severus Rogue dans le but de faire évader son frère, Sirius.

Avis : L’histoire se déroule un an après la mort des Potter. Regulus a échappé à la mort en convaincant Rogue de l’épargner. Sous une fausse identité, il reprend le rôle principal de la série à succès « Prison Break ». Je n’ai pas vu la série, mais j’en ai entendu parlé. La fic est aussi haletante que son modèle télévisé.
Regulus découvre le milieu carcéral et tisse peu à peu sa toile, tandis que Rogue fait de son mieux pour l’aider de l’extérieur. Bien évidement, les choses se compliquent avec les autres prisonniers. Si Regulus ses fait des amis (Mondigus Fletcher, très attachant) il gagne pas mal d’ennemi inventés pour l’occasion (et sans doute repris de la série). Il rencontre également la charmante guérisseuse de la prison, qui le chamboulera de l’intérieur…
Mais en plus d’une aventure à suspens, l’auteur nous dépeint les sentiment ambigus de Regulus, Mangemort repenti, de Severus, qui cède au sentiment d’amitié avec réticence, de Sirius, dont les sentiments fraternels sont secoués depuis tellement longtemps, de la guérisseuse, et même de Remus qui se fera convaincre bon gré mal gré par Rogue.
Parfaitement construite pour nous tenir en haleine, cette fic est la surprise de 2007 sur le fandom. Bientôt la saison 2…

Citation:

« Oui ? fit laconiquement l’employé assis à la table, quand son tour vint enfin.
– Finnigan Fox », demanda Severus. L’employé parcourut son registre, prit un étrange instrument en forme de corne et marmonna un numéro dedans. « Au suivant ! »

Un peu déboussolé, Severus s’écarta. Un gardien lui fit signe de s’approcher, et tous deux quittèrent le hall.

Ils remontèrent un couloir nu et étroit, chichement éclairé, jusqu’à une porte. Le gardien l’ouvrit et lui fit signe d’entrer. « Allez vous asseoir à une des tables, le prisonnier vous rejoindra dans quelques instants. »

La pièce était vaste. Quelques fenêtres s’ouvraient sur le mur du fond, dispensant une faible clarté au travers de vitres plus que crasseuses. Il y avait là plusieurs tables et chaises. L’une d’elle était déjà occupée par la petite sorcière fripée avec laquelle il avait fait le trajet en barque. Elle discutait avec un homme plus très jeune, à l’air morose. Son fils, songea Severus. Il comprit au silence étouffant qui régnait là qu’on avait lancé un sort de silence sur chacune des tables. Au moins avait-on droit à un peu d’intimité. Un peu seulement. Une rangée de gardiens dûment armés ne les quittaient pas des yeux, prêts à réagir au premier geste suspect.

Severus choisit une table dans un coin et s’assit. Il espérait en finir vite. Que Regulus lui dise ce qu’il attendait de lui, et il retrouverait le confort de son bureau. Il s’éloignerait de cette île néfaste. Une deuxième porte s’ouvrit, dans le fond de la salle, et Severus leva les yeux pour voir les nouveaux arrivants.

Un très jeune homme venait d’entrer dans la pièce, menotté, escorté par un gardien aux épaules carrées.

Tandis qu’il prenait place sur la chaise devant lui, Severus le détailla du regard. Ses cheveux avaient été coupés très courts et blondis. Mais il n’eut pas de mal à reconnaître les traits juvéniles de Regulus. Il attendit que le gardien s’éloigne avant d’exploser.
« Qu’est-ce que tu as fichu ?! Tu ne pouvais pas rester sagement planqué ?! »
Regulus lui adressa un léger sourire. « J’ai cambriolé Gringott’s…
– Tu as quoi ?!
– Enfin, j’ai essayé… Je me suis fait prendre, bien évidemment, ces foutus gobelins ont un service de sécurité hors pair !
– Tu es malade… ! gronda Severus. Pourquoi tu as fait ça ?!
– Tu ne t’en doutes pas ? »

Il n’y avait plus trace de plaisanterie, dans le ton du jeune homme. Et l’éclat de ses yeux gris suffit à convaincre Severus que tout cela était très sérieux.

« Explique-moi.
– Sirius. »

Fiche issue de : Accio_fics.

Autre fiche de recommandation : par Loufoca, sur Rec rec rec.

Publicités

Une réflexion sur “Azkaban Break + suites (Harry Potter, gén, fr)

  1. J’approuve totalement cette rec’. Cette fic est géniale! L’auteure maîtrise les personnages et l’univers de Harry Potter. J’aime comment l’univers de la prison d’Azkaban est décrit. L’auteure a fait preuve de beaucoup d’imagination. Elle a inventé toutes sortes de petits détails qui font de la prison un endroit « réaliste ». (autant que le peut une prison magique) Les personnages sont vraiment une force de cette saga. Ils sont profonds, en trois dimensions. On s’attache a Regulus. On aime même des personnages inattendus comme Rita la journaliste. L’intrigue en elle-même est très prenante. J’ai lu les trois fics qui font cette saga très rapidement. D’ailleurs, je les recommande. Une fois Azkaban Break lu faites durer le plaisir et lisez: Les évadés d’Azkaban et Les évadés de l’Ombre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s