Bêtes immondes (Harry Potter, gén, fr)

Bêtes immondes (Harry Potter, gén, fr)


Personnages: Remus Lupin (enfant), sa mère + Fenrir Greyback.

Titre : Bêtes immondes

Auteur : Petite Dilly, petite_dilly sur livejournal

Type : OS court (526 mots), première fiction d’un futur (on espère) recueil de scènes « portant sur des personnages différents, parfois récurrents ; chacune peut être lue séparément, mais elles forment lues à la suite un ensemble cohérent » (dixit l’auteur).
Genre : angst.
Rating : PG-13.

Résumé: Un vagabond, un petit garçon, deux personnages dessinés humainement pour mieux camoufler les bêtes immondes en sommeil.

Avis, par AnnaOz : Dans la série « je suis objective, oui oui », il fallait aussi que je présente cette fic de Dilly. A 26 mots de trop, elle faisait partie du lot de mes recs « drabble » de juillet. Je persiste et signe enfin !

Soit, pourquoi y tenir tant ?

Parce que Dilly a un talent monstre (et c’est le cas de le dire) pour dépeindre des scènes anodines cachant, si on gratte un tout petit peu le vernis de surface, de futurs drames épouvantables, présenté hors-champ comme dans les tragédies antiques.

Et il y a un peu de la tragédie dans ce petit texte : voyez venir l’étranger, comme il n’a l’air de rien, comme il n’est rien. Rien qu’on ait à craindre, rien qui ne laisse transpirer l’extraordinaire dans la banalité du quotidien de cette mère et de ce fils figés, comme issus d’une vieille pub des années 50.

La bête n’est rien tant qu’elle est cachée, c’est quand elle se dévoile que l’horreur prend tout son sens, à l’image de nos bêtes immondes à nous, celles qui font les gros titres de nos journaux, celles dont les voisins n’avaient jamais rien soupçonnés.

J’aime énormément ce texte de Dilly pour cela : la capacité de faire d’un bout de « mythe » HP une évocation réelle, actuelle de nos bêtes immondes universelles.

Extrait (très court) :

Il replia une de ses minces jambes dorées contre sa poitrine, l’air soudainement mélancolique. Le soleil faisait chatoyer le sommet de sa tête, comme lorsqu’il allume parfois une botte de foin dans la campagne. Le jeune garçon fit encore descendre sa tête dans le creux de sa chair, et l’ombre coula du miel sur tous ses membres – seul son œil bleu brillait encore.

Fiche issue de : Accio fics.

Publicités

2 réflexions sur “Bêtes immondes (Harry Potter, gén, fr)

  1. Je ne devais pas être dans un bon jour ou bien le texte est trop subtil pour moi parce que je n’ai rien compris :(
    Le changement de narration (présent pour la première partie, passé pour la 2e) m’a également déroutée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s